L'Expo Universelle de 2025 pour le Grand Paris ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Couvreur

Un projet pour accueillir l'Exposition Universelle de 2025 a été présenté ce lundi matin à la presse.

Jean-Christophe Fromatin, Maire de Neuilly-sur-Seine vient de présenter à la presse française et étrangère un projet pour accueillir l' Exposition Universelle de 2025.

Jacques Attali, Elie Chouraqui, Nicolas Seydoux, Nicole Fontaine... Ils sont élus, chefs d'entreprise, réalisateurs, écrivains... Leur point commun ? Soutenir le projet Expo France 2025, pour que l'exposition universelle ait lieu cette année là dans le Grand Paris.

 

 

Objectif : "redonner de l'ambition" à la France

"On a coutume de dire que les expositions universelles sont à la fois le bilan du passé et un regard sur l'avenir (...) C'est à nous de gérer, d'organiser, de redonner de l'ambition en gérant ce moment, les dix ans à venir", a affirmé le maire de Neuilly-sur-Seine, Jean-Christophe Fromantin, à l'initiative du projet, lors d'une conférence de presse au Grand Palais donnée ce lundi matin à la presse française et étrangère.

L'édile a proposé d'utiliser les futures gares du Grand Paris et le patrimoine architectural existant pour accueillir un tel événement, dont le dernier en date dans la capitale remonte à 1900. "Au-delà de tout ce que cela peut apporter de dynamisme économique, artistique, politique et social, cette idée d'expo laisse des espoirs à nos enfants", a souligné le réalisateur Elie Chouraqui, qui soutient l'initiative. "En ces temps d'austérité, un projet est véritablement un élément de stimulation", a affirmé pour sa part l'ambassadeur de France Jean-Pierre Lafon, président d'honneur du bureau international des expositions.

Selon le chef d'entreprise Sylvain Orebi, qui dirige le distributeur de thé Kusmi Tea, ce projet doit servir de "bâton de dynamique pour permettre de faire redémarrer la France qui en a bien besoin aujourd'hui".

Pour concrétiser ce projet balbutiant, le comité se donne jusqu'à 2014 pour construire "les axes d'une candidature officielle". Le Bureau international des expositions effectuera son choix fin 2017. L'ancien ambassadeur Patrick Gautrat a insisté sur la nécessité de mettre en place "une machine à gagner", après "les échecs retentissants de gros événements comme l'organisation des jeux Olympiques de 2012".

Une pétition pour soutenir l'initiative a été mise en ligne sur un blog dédié (www.expofrance2025.com).

LA QUESTION

Êtes-vous pour ou contre une Exposition Universelle à Paris en 2025 ?

Donnez-nous votre avis en postant un commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook