Les préavis de grève maintenus pour vendredi et samedi à Orly et Roissy

Les préavis de grève déposés pour vendredi et samedi par les syndicats du Groupe ADP, gestionnaire des aéroports parisiens de Roissy-Charles-de-Gaulle et d'Orly, ont été maintenus lundi, à l'issue d'une réunion de négociations avec la direction.
Des salariés avaient déjà fait grève le premier week-end de juillet.
Des salariés avaient déjà fait grève le premier week-end de juillet. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Nouvelles perturbations à prévoir ce prochain week-end de départ en vacances. "Les préavis de vendredi et samedi prochains sont maintenus", a ainsi déclaré Frédéric Lecocq, délégué syndical de la CGT d'ADP. "À ce stade, rien de plus" n'a été obtenu auprès de la direction, a-t-il ajouté. "On maintient le préavis", a confirmé Véronique Pigueron, présidente de la CFE-CGC d'ADP.

"Pour l'instant, les préavis de grève se sont pas levés", car "il n'y a pas d'avancées", hormis "quelques broutilles, un petit aménagement minime", et "la direction refuse de retirer le PACT (plan d'adaptation des contrats de travail, ndlr)", a indiqué Laurent Garssine, secrétaire général de l'Unsa chez ADP.

Plan de suppression de primes

Ces trois syndicats représentatifs demandent le retrait de ce PACT, qui prévoit une baisse ou une suppression de primes. En cas de refus, les salariés risquent un licenciement dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Les salariés ont déjà été appelés à faire grève en juin et la semaine dernière - dont le premier week-end de juillet des grands départs en vacances - pour refuser ces baisses de rémunération.

"On va informer les salariés demain (mardi) et recueillir leur avis", a précisé Mme Pigueron, en soulignant que certains lui ont déjà signalé qu'ils étaient pour la grève. "Nous allons consulter les salariés d'ici vendredi" sur "les échanges avec la direction ce (lundi) matin" et "peut-être que la direction nous recontactera", a dit M. Lecocq.

Les préavis de grève de la CGT et de la CFE-CGC couvrent vendredi et samedi, tandis que celui de l'Unsa porte uniquement sur vendredi, mais ce syndicat "appelle aussi à faire grève samedi" dans le cadre des autres préavis, a relevé M. Garssine.

Retards sans annulations le week-end dernier

La semaine dernière, la mobilisation des salariés d'ADP a perturbé le trafic aérien jeudi et vendredi dans les deux aéroports, avec des retards de vols mais pas d'annulation.

Pour la direction, le PACT permettra de réaliser des économies nécessaires, alors que la pandémie de Covid-19 a plombé l'activité d'ADP. Face à cette crise, la direction a signé en décembre, avec les syndicats, un accord de rupture conventionnelle collective (RCC) prévoyant 1 150 départs de salariés en 2021, dont 700 non remplacés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social aéroports de paris transports transports aériens