Cet article date de plus de 4 ans

Retard de chantier sur la ligne 14 : la RATP se fâche

Sur la ligne 14, la RATP demande à Eiffage, qui conduit les travaux de prolongement, de respecter le délai prévu et de maintenir l'ouverture pour 2019. L'un des chantiers du prolongement a pris dix mois de retard à cause de deux importantes fuites d'eau successives
Deux importantes fuites d'eau successives ont retardé les travaux de prolongement de la ligne 14, dans la future station en cours de creusement de Porte de Clichy.

Une première fuite d'eau s'est produite en juin 2016 dans la future station Porte de Clichy, dont les travaux sont réalisés par les entreprises de BTP Eiffage Génie civil et Razel-Bec. Alors que les travaux s'apprêtaient à reprendre, une deuxième fuite est apparue et a été colmatée en décembre", mais cette réparation n'a pas satisfait la RATP qui pointe un "manque apparent de fiabilité et d'étanchéité" et a lancé des "contrôles complémentaires et approfondis pour colmater toutes les fuites préjudiciables".

Le retard de ce chantier "est évalué à ce stade à 10 mois", mais "des mesures d'accélération" sont envisagées "afin de réduire significativement l'impact sur la date de mise en service de l'ensemble du prolongement nord de la ligne 14", selon la RATP.

La RATP, maître d'ouvrage du projet a rappelé à leurs obligations le groupement Eiffage-Razel et la société d'ingénierie Systra (coentreprise RATP-SNCF) et leur a "fixé l'objectif de maintenir la mise en service en 2019". Cette date de 2019 était déja une date reportée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ratp économie transports