Cet article date de plus de 3 ans

Travaux du Grand Paris Express : un pont de 3.000 tonnes déplacé sur le RER B

Le ripage d'un ouvrage pont de 3.000 tonnes a eu lieu jeudi sur le tracé du RER B, en gare d'Arcueil-Cachan, dans le cadre des travaux du Grand Paris Express. Un chantier délicat qui impose l'interruption de la circulation des trains sur une portion du RER B jusqu'à dimanche.
Le ripage d'un ouvrage à la gare d'Arcueil-Cachan.
Le ripage d'un ouvrage à la gare d'Arcueil-Cachan. © France 3 Paris IDF/V. Blumlhuber
Il aura fallu sept heures jeudi matin aux ouvriers pour faire glisser un ouvrage de 3.000 tonnes sur un tronçon du RER B. Ce chantier impressionnant est celui de la future gare d'Arcueil-Cachan.

Un tiers du poids de la Tour Eiffel

Sur 26 mètres de distance, ce pont a fait l'objet d'un ripage, une procédure qui consiste à faire glisser un nouvel ouvrage en lieu et place des anciennes infrastructures. Cette méthode permet de limiter les conséquences du chantier sur la circulation des trains.
durée de la vidéo: 01 min 24
Travaux du Grand Paris Express : un pont de 3.000 tonnes déplacé sur le RER B
Le trafic a toutefois dû être interrompu entre Laplace et Bourg-La-Reine, sur la partie Sud du RER B, jusqu'à dimanche. Une fois l'ouvrage positionné, au millimètre près, la construction de la lige 15 Sud du super-métro vont pouvoir commencer.
##fr3r_https_disabled##Dans le cadre des travaux du Grand Paris Express, ces travaux permettront en effet d'assurer la connexion du RER B avec la future ligne 15 du métro. Il reste toutefois encore cinq mois de chantier pour laisser le champ libre à celui du Grand Paris Express. La gare d'Arcueil-Cachan devrait voir le jour d'ici fin 2022.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports sncf