Île-de-France : un épisode de pollution aux particules fines attendu ce samedi

Les conditions météorologiques et la forte affluence sur les routes sont à l'origine de l'alerte lancée par Airparif, qui annonce un épisode de pollution en région parisienne ce week-end.

L'association de surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France prévoit un "probable dépassement du seuil d'information et de recommandation" en ce qui concerne les particules PM10.

Ces particules sont dangereuses pour la santé, comme l'explique Airparif sur son site internet, en ces termes : "aux concentrations auxquelles sont exposées la plupart des populations urbaines et rurales des pays développés et en développement, les particules ont des effets nuisibles sur la santé. L'exposition chronique contribue à augmenter le risque de contracter des maladies cardiovasculaires et respiratoires, ainsi que des cancers pulmonaires".

Le nord-ouest de l'agglomération parisienne serait particulièrement concerné par cette dégradation. D'après l'association, "les conditions météorologiques annoncées par Météo France (vent faible et températures négatives) ne permettent pas une dispersion efficace des polluants issus notamment du trafic routier et du chauffage résidentiel."

Réduire ses déplacements, limiter le chauffage  

Laurent Nunez, préfet de police de Paris émet donc plusieurs recommandations comme "différer, si possible, les déplacements routiers en Île-de-France", "privilégier le covoiturage", ou encore "réduire la vitesse" sur les routes. Concernant le chauffage et la production d'énergie, le préfet préconise par exemple de "limiter l'utilisation du chauffage."

Ce premier week-end de vacances scolaires s'annonce en effet chargé sur les routes. Bison Futé a classé la région en orange, dans le sens des départs, ce vendredi soir.

Avec AFP

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité