Incendie dans la brasserie La Rotonde : le suspect mis en examen et placé en détention

L'homme interpellé soupçonné d'être impliqué dans l'incendie mi-janvier de La Rotonde a été mis en examen et écroué. Emmanuel Macron avait ses habitudes dans cette brasserie parisienne avant de devenir président.
Le personnel de la Rotonde est au chômage après cet incendie.
Le personnel de la Rotonde est au chômage après cet incendie. © France 3 Paris Ile-de-France
Ses motivations sont encore floues. L'homme interpellé vendredi dernier est accusé d'être impliqué dans l'incendie mi-janvier de La Rotonde. Il a été mis en examen et écroué ce samedi 1er février. Cet homme, également soupçonné d'être impliqué dans une tentative d'incendie à l'extérieur du même établissement début janvier, a été mis en examen pour "dégradation du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes". Il a été placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.
durée de la vidéo: 00 min 22
Incendie La Rotonde
 

40 personnes au chômage

Une enquête avait été ouverte à Paris après un départ de feu, dans la nuit du 18 janvier, sur la terrasse fermée de cette brasserie du quartier Montparnasse, où Emmanuel Macron avait fêté sa qualification pour le second tour de la présidentielle en 2017.

L'incendie avait été rapidement circonscrit et n'avait pas fait de victimes. À l'époque, un des co-gérants de l'établissement avait raconté que des intrus avaient "cassé une vitre de la terrasse au rez-de-chaussée" puis avaient mis le feu.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers gastronomie culture