JO de Paris 2024 : les organisateurs dénoncent une fake news annonçant des fermetures temporaires de routes en Île-de-France

Plus sur le thème :

Paris-2024 alerte sur la diffusion d'un message faussement signé du comité d'organisation des Jeux annonçant une série de fermetures temporaires de routes en Île-de-France. Une "usurpation" dénoncée par les organisateurs.

Les organisateurs des JO de Paris ont dénoncé vendredi une fake news avec, depuis jeudi, la diffusion d'un message évoquant une litanie de fermetures temporaires du périphérique parisien, de routes et d'autoroutes franciliennes sur une période d'un mois incluant les Jeux. Un texte circulant sur les réseaux sociaux et des messageries privés comme Whatsapp, et faussement attribué à Paris-2024.

Le faux message, consulté par l'AFP, annonce des fermetures "nécessaires pour assurer la sécurité des athlètes, des spectateurs et des résidents".

"Paris 2024 n'est pas à l'origine des contenus qui sont diffusés, et dénonce avec force cette usurpation. Des investigations approfondies sont menées pour identifier l'origine de ces contenus malveillants", soulignent les organisateurs des JO dans un communiqué.

Les Jeux visés par des tentatives de déstabilisation sur les réseaux sociaux

Paris-2024 rappelle que les seules sources fiables concernant l'organisation des transports pendant les JO sont "le site de la Préfecture de Police de Paris" et "le site anticiperlesjeux.gouv.fr qui centralise les informations".

Depuis plusieurs mois, les JO de Paris font l'objet de multiples tentatives de déstabilisation sur les réseaux sociaux.

"Paris-2024 continuera de surveiller, en lien avec les autorités compétentes, la véracité des informations qui circulent au sujet de l'événement et de son organisation", affirment les organisateurs des Jeux dans leur communiqué.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité