JO de Paris 2024 : pour pallier le manque de conducteurs, la RATP recrute des milliers de personnes en Île-de-France

À un peu moins de six mois des JO de Paris, la régie autonome des transports parisiens annonce qu'elle va embaucher 5 300 personnes d'ici fin 2024. La plupart des postes sont à pourvoir dans des métiers en tension.

Que ce soit en CDI ou en alternance, la régie cherche à combler de nombreux postes en Île-de-France. Ainsi, 3 700 contrats à durée indéterminée, 1 000 alternances et 600 contrats d'insertion seront pourvus. Un des objectifs de ce recrutement, selon le communiqué du groupe : "la féminisation des effectifs."

À travers ce recrutement d'ampleur, la RATP espère répondre aux grands événements de 2024 comme les JO de Paris dès juillet prochain. En ce sens, 900 agents de gares et stations seront embauchés dans la région. Il s'agit également pour la régie de préparer l'avenir avec le début de l'exploitation du métro 15 dès 2025.

Des métiers en tension 

Autre objectif de cette opération : répondre aux besoins des métiers en tension au sein du réseau. En priorité, combler le manque de conducteurs.1350 seront recrutés pour conduire des bus cette année. 1 200 en Petite Couronne et 150 dans le reste de la région. 120 conducteurs de métro seront aussi embauchés. La RATP va aussi recruter 350 personnes pour des missions liées à la maintenance et 120 agents de sûreté.

Enfin, 350 postes d'ingénieurs, de responsables d'équipe et de cadres sont à pourvoir. En 2023, la RATP a recruté près de 6 600 personnes en CDI, un chiffre record selon le groupe. Les annonces de nouvelles offres d'emploi sont consultables sur les réseaux sociaux de la RATP à travers le compte "RATP Recrute".