JO de Paris 2024 : trois grands axes de circulation fermés dès ce vendredi

Plus sur le thème :

Dans le cadre de l'organisation des Jeux olympiques, la circulation est interdite dès ce vendredi 17 mai sur l’axe nord-sud de la place de la Concorde, le pont Alexandre-III et l’avenue Gallieni.

Il s'agit des premières fermetures de grands axes routiers dans la capitale en vue des JO. Dès ce vendredi, trois voies majeures sont interdites à la circulation dans la capitale :

  • L’axe nord-sud de la place de la Concorde
  • Le pont Alexandre-III
  • L’avenue Gallieni aux Invalides

Ces restrictions sont mises en place pour permettre l'installation d'infrastructures olympiques.

La place de la Concorde - où plusieurs voies sont déjà fermées - doit accueillir les épreuves de BMX freestyle, de break dance, de skate et de basketball 3x3. L'axe interdit à la circulation dès ce vendredi pour les véhicules, les piétons et les cyclistes va de Madeleine jusqu'à l'Assemblée nationale. Alors que la totalité de la place doit fermer le 1er juin, la réouverture débutera progressivement le 7 septembre.

Des axes rouverts en septembre prochain

Le pont Alexandre-III, lui, doit accueillir des épreuves de natation marathon, de cyclisme, et de triathlon. L'interdiction mise en place ce vendredi concerne les véhicules, la circulation des piétons restant autorisée. Le pont doit rouvrir le 20 septembre prochain.

Alors que l'esplanade des Invalides doivent accueillir les épreuves de tir à l’arc, de cyclisme et de marathon, l’avenue Gallieni est interdite à la circulation dès ce vendredi, avant la fermeture du rond-point du Bleuet-de-France dès le 30 mai. La réouverture de l’avenue Gallieni est prévue le 25 septembre.

Les Jeux olympiques auront lieu du 26 juillet au 11 août, et les Jeux paralympiques du 28 août au 8 septembre.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité