Les rassemblements liés à l'Algérie interdits à Paris en raison de risques de "troubles graves à l'ordre public"

Le préfet de police a interdit les rassemblements liés à l'Algérie ce dimanche à Paris. Des rassemblements étaient prévus en hommage aux combattants algériens morts lors de la guerre d'Algérie et d'autres pour le cinquième anniversaire du soulèvement populaire du Hirak.

"En raison de risques de troubles graves à l'ordre public, le préfet de police interdit l'ensemble des manifestations prévues demain dimanche 18 février en commémoration du Chahid d'une part et en lien avec le Hirak d'autre part", a indiqué la préfecture de police de Paris ce samedi.

Un rassemblement était prévu à 14h, place de la Nation à Paris, à l'appel d'un collectif pour commémorer la journée nationale du Chahid (le martyr), qui rend hommage aux combattants algériens morts lors de la guerre d'Algérie (1954-1962) qui a mené à l'indépendance du pays.

Dimanche marque également le cinquième anniversaire du Hirak, mouvement de contestation populaire pour s'opposer en 2019 à l'élection pour un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, poussé à démissionner. Des rassemblements étaient prévus dans la capitale pour la date anniversaire de la création du Hirak.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité