La maire de Paris demande que l'on trouve une sépulture parisienne pour Michel Déon

© PQR/NiceMatin/MaxPPP
© PQR/NiceMatin/MaxPPP

L'affaire virait à la polémique depuis une semaine : Anne Hidalgo, la maire de Paris a écrit à la famille de Michel Déon pour l'informer qu'elle demandait aux services municipaux de trouver une sépulture parisienne pour l'écrivain Michel Déon

Par CM/AFP

"J'ai demandé aujourd'hui aux services de la Ville de trouver une sépulture parisienne pour Michel Déon", écrit la maire de la capitale dans un courrier, adressé lundi 19 février  à Alice Déon, la fille de l'écrivain.
"Je partage donc l'idée selon laquelle Michel Déon devrait trouver à Paris la sépulture à laquelle son oeuvre le destine", écrit la maire de la capitale, malgré "les difficultés objectives que nous vaut le décalage entre 5.000 demandes et 150 places disponibles chaque année" de sépultures dans les cimetières de Paris.

L'inhumation à Paris, comme le demandait la famille de l'écrivain mort en Irlande fin décembre 2016 à l'âge de 97 ans, a fait polémique ces derniers jours. Michel Déon, n'était en effet ni domicilié, ni électeur ni décédé dans la capitale, il ne remplissait pas les conditions pour être inhumé à Paris.


Une centaine d'écrivains et éditeurs dont Emmanuel Carrère, Antoine Gallimard, Michel Houellebecq ou Amélie Nothomb, ont signé lundi un texte pour demander à la mairie de Paris de donner à l'auteur de "Un Taxi Mauve", membre de l'Académie française, cette sépulture parisienne. Anne Hidalgo avait, vendredi 16 février, lancé sur Facebook, la proposition d'ouvrir "une procédure dérogatoire" sur les inhumations à Paris pour de grands artistes, coupant court à la polémique dont le ton était devenu malsain.



Sur le même sujet

Enthousiasme modéré dans la fan zone pour un match laborieux

Les + Lus