Manifestation des pompiers professionnels : "les forces de l'ordre ont obtenu des primes allant de 1.500 à 1.900 euros. On demande la même chose"

Plus sur le thème :

Prime JO, meilleures conditions de travail, embauches... Plusieurs milliers de sapeurs-pompiers professionnels en grève défilent ce jeudi entre la place de la République et la Nation à Paris. Des tensions ont éclaté avec les forces de l'ordre.

Coups de sirène, pétards, fumigènes... La place de la République a pris une allure de 14 juillet.

Les sapeurs-pompiers professionnels territoriaux et les personnels des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) franciliens sont en grève à l'appel de plusieurs syndicats.

Selon Sébastien Delavoux, représentant syndical de la CGT Sdis, l’Île-de-France compte près de 4 500 pompiers professionnels et près de 10 000 volontaires en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, l’Essonne et le Val-d’Oise.

À noter, qu'à Paris, dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis, les 8700 pompiers appartiennent à la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et ont un statut de militaires.

Une prime pour les JO

Les manifestants, brassard jaune fluo au bras, réclament davantage d'embauches, un suivi médical adapté, et une prime pour leur implication dans les Jeux olympiques cet été à Paris.

"L'une de nos préoccupations immédiate est l'égalité dans le traitement par rapport à la prime JO. On veut être traité comme les policiers et les gendarmes", affirme Sébastien Delavoux. "Les forces de l'ordre ont obtenu des primes allant de 1.500 à 1.900 euros. On demande la même chose", poursuit le syndicaliste.

À lire aussi : Grève des pompiers : "Nous voulons prendre la rue calmement à Paris et être reconnus à notre juste valeur"

Des tensions ont éclaté avec les forces de l'ordre avant le départ du cortège, des sapeurs-pompiers tirant de gros pétards place de la République. 



L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité