Manifestations du 1ᵉʳ mai : "Pas de retraite, pas de JO". 18 000 manifestants et 29 interpellations à Paris

Des tensions entre police et manifestants sont survenues lors de la manifestation parisienne du 1er-Mai. Plusieurs centaines de personnes sont considérées comme des éléments radicaux dans le cortège.

Des violences ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre en tête du cortège parisien. Des manifestants ont tenté de dégrader des commerces moins d'une heure après le départ du cortège de la Place de la République. 18 000 manifestants composent le cortège parisien selon la PP, 50 000 d'après la CGT. 29 interpellations ont eu lieu selon la police.

Une camionnette en feu

Des vitrines et un abribus ont été vandalisés, a constaté un journaliste de l'AFP. Peu après le départ de la manifestation, un "important pré-cortège" d'environ 4.500 personnes, avec "plusieurs centaines" de radicaux s'est constitué, a indiqué une source policière à l'AFP. La police a fait usage de gaz lacrymogène.

D'autres vitrines ont été taguées. Au moins une personne, vêtue de noir, a été blessée lors de cet épisode. Elle a été évacuée du cortège par deux autres manifestants, selon le journaliste AFP. Un restaurant Mcdonald's a également été endommagé selon des images du journaliste indépendant Clément Lanot.

 

La préfecture précise qu'il y a eu "un départ de feu dans un camionette" et qu'il a été "vite circonscrit". L'intervention des forces de l'ordre est en cours. Elle ajoute qu'à 16h, sept membres des forces de l'ordre ont été la cible "d'une bombe agricole" et qu'"ils ont été transportés a l'hôpital en urgence relative".  

Des anneaux olympiques brûlés

Plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux montrent que des manifestants ont brûlé des anneaux olympiques factices.

"Les Jeux Olympiques saccagent nos vies et nos territoires. Ripostons !", peut-on lire dans une publication du collectif Saccage 2024. "Pas de retraite, pas de JO" est-il notamment inscrit sur certaines pancartes.

Pour le 1er-Mai 2023, 112.000 personnes avaient manifesté dans la capitale, selon les autorités, 550.000 selon les syndicats, bien au delà d'un 1er-Mai classique. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité