Métro : les premières rames automatisées de la ligne 4 entrent en service

Dans le cadre des travaux de modernisation de la ligne 4 du métro parisien, les premières rames sans conducteur transportent des voyageurs dès ce lundi 12 septembre. La ligne doit être entièrement automatisée d'ici fin 2023.

Quatre métros sans conducteur circulent à partir de ce lundi sur la ligne 4, en conditions réelles. Des essais sont menés la nuit, "à blanc", depuis juin. D’ici la fin de 2023, les 52 rames de la ligne 4 doivent être automatisées.

Il s’agit d’une nouvelle étape, après le début de l'installation des façades de quai - pour éviter accidents et intrusions - et des premiers essais du système d'automatisation en 2018. Au total, un millier de portes palières ont été installées.

D’après la RATP, l’automatisation permettra d’éviter "70% des retards constatés aujourd’hui".

La troisième ligne automatisée du métro parisien

Dans le cadre des travaux de modernisation, plusieurs fermetures régulières restent à prévoir ces prochains mois : 

  • Les soirs à partir de 22h15, du lundi au jeudi, jusqu’au 30 septembre
  • Les soirs à partir de 22h15, du mercredi au jeudi, du 3 octobre au 19 novembre (sauf les 6 octobre et le 10 novembre)
  • Les soirs à partir de 22h15, du mardi au jeudi, du 21 novembre au 24 décembre 
  • Le dimanche matin jusqu'à midi, jusqu’au 31 décembre (sauf les 13 novembre et 25 décembre)
  • Toute la journée les dimanches 18 septembre et 16 octobre

Construite en 1908, la ligne 4 est aujourd’hui utilisée par plus de 700 000 utilisateurs quotidiens. Depuis janvier, le prolongement au sud de Mairie de Montrouge est en service, avec les stations Barbara et Bagneux – Lucie Aubrac. De quoi relier la ligne 4 à la future ligne 15.

La ligne 4 s’étale sur 14 km. A terme, elle sera la troisième ligne automatisée du réseau de la RATP, après les lignes 1 et 14.