Migrants : intervention de la police contre l’installation de tentes devant l’hôtel de ville de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par PDB

Alors que l’association d'aide aux migrants Utopia 56 a organisé une manifestation sur l'Esplanade de la Libération, afin de réclamer "un hébergement digne" pour plusieurs dizaines de personnes SDF, la préfecture de police de Paris est intervenue.

Sur les images publiées par l’association Utopia 56, on peut voir des membres de forces de l’ordre en train de retirer une à une des tentes. La préfecture de police de Paris a annoncé ce jeudi en début d’après-midi être intervenue "pour empêcher l'installation d'un campement illicite en plein cœur" de la capitale.

"Alors que 250 personnes, dont des dizaines d’enfants à la rue, manifestent pacifiquement leur droit à un hébergement digne, devant l’Hôtel de Ville de Paris, la police évacue et repousse les journalistes, sans qu’aucune mise à l'abri ne soit proposée", a affirmé de son côté Utopia 56.

"Ces familles ont besoin d’un hébergement, pas d’être dispersées vers la rue"

Les "familles à la rue et bénévoles sont nassés par la police", a ensuite indiqué l’association : "La police menace d’employer la force. Ces familles ont besoin d’un hébergement, pas d’être dispersées vers la rue, encore."

Fin juin, Utopia 56 avait déjà lancé une occupation de la place de l'Hôtel de Ville, en installant 250 tentes, pour demander des places d'hébergement d'urgence. Les personnes sans-abri avaient ensuite été évacuées et relogées dans des gymnases.