Avec la mort de Michou, la nuit parisienne perd l’une de ses figures

Avec la mort de Michou, la nuit parisienne perd l’une de ses figures / © JOEL SAGET / AFP
Avec la mort de Michou, la nuit parisienne perd l’une de ses figures / © JOEL SAGET / AFP

Michou est décédé ce dimanche, à l'âge de 88 ans. A la tête du cabaret transformiste de Montmartre qui porte son nom, il s’est imposé comme l’une des institutions de la nuit à Paris.

Par France 3 PIDF / AFP

Derrière ses lunettes bleues, il tenait depuis plus de six décennies son cabaret de transformistes, situé rue des Martyrs : Michou, Michel Catty de son vrai nom, est mort ce dimanche. "Michou est mort tôt ce dimanche matin dans un hôpital à Paris", a ainsi confirmé François Deblaye, l'attaché de presse du cabaret et de l'artiste.
Son cabaret, qui a ouvert en 1956, a accueilli tous les jours pendant plus de 60 ans célébrités et inconnus, venus dîner devant le spectacle d'artistes transformistes reprenant les chansons des grandes stars de l'époque. Figure de la nuit parisienne, Michou avait entre autres servi d'inspiration à la pièce La cage aux folles de Jean Poiret, devenue une série de films à succès.

Nous l'avions notamment suivi une nuit, l'année dernière, dans son cabaret.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus