Notre-Dame de Paris : des vestiges archéologiques découverts lors de fouilles préventives

Un des fragments de l’ancien jubé, qui est la tribune élevée entre la nef et le chœur, et un sarcophage en plomb datant "probablement" du 14e siècle ont été découverts lors de fouilles préventives sous la croisée du transept de Notre-Dame de Paris.

"D’importants vestiges archéologiques" ont été découverts sous la croisée du transept de Notre-Dame de Paris, s'est félicité ce lundi 14 mars le ministère de la Culture dans un communiqué.

Les fouilles, qui ont débuté le 2 février 2022, sont menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP). Elles ont été diligentées par la DRAC Île-de-France (service régional de l’archéologie).

Des vestiges datant du XIVe siècle

De nombreuses sépultures ont été découvertes sous une dalle empierrée de la cathédrale. Parmi elles : "un sarcophage anthropomorphe en plomb intégralement conservé a été dégagé", peut-on lire dans le communiqué du ministère de la culture. Il daterait du XIVe siècle selon les premières constations.

Des éléments sculptés polychromes identifiés comme appartenant à l’ancien jubé de Notre-Dame, construit vers 1230 et détruit au début du XVIIIe siècle ont été également retrouvés dans une fosse. Lors de ses travaux au milieu du XIXe siècle, Viollet-le-Duc avait retrouvé d’autres fragments appartenant à ce jubé, aujourd’hui exposés au musée du Louvre. "Il s’agit donc d’une découverte du plus grand intérêt, susceptible d’apporter des données nouvelles sur ce jubé et sur la qualité de son décor peint", ajoute le ministère de la Culture.

Les fouilles préventives vont se poursuivre au moins jusqu'au 25 mars.  

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité