Notre-Dame de Paris : une exposition met à l'honneur les travailleurs du chantier

Depuis mercredi, un parcours de 32 photographies le long des palissades de la cathédrale de Notre-Dame de Paris rend hommage aux métiers représentés sur le chantier. 
Vues générales de l’exposition, rue du Cloître Notre-Dame.
Vues générales de l’exposition, rue du Cloître Notre-Dame. © Patrick Zachmann / Magnum Photos
Les passants déçus de ne pas pouvoir observer le chantier de Notre-Dame de Paris vont pouvoir combler leur frustration. Depuis mercredi, une exposition photo donne à voir ce qui se trame derrière les palissades qui entourent la cathédrale. 32 clichés mettent à l’honneur les métiers et les mains qui œuvrent à la sécurisation de l’édifice depuis 15 mois, première étape du chantier avant que ne commence véritablement la restauration.

Nommée Les bâtisseurs d’aujourd’hui, l’exposition immortalise les interventions des quelques 150 personnes qui participent à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Cordistes, charpentiers, échafaudeurs, grutiers, maçons et tailleurs de pierre entre autres. L’exposition rend hommage à tous ces métiers à travers les clichés de Patrick Zachmann, photojournaliste de l’agence Magnum Photos, présent sur le chantier depuis avril 2019.
Des échafaudeurs installent les poutrelles de ceinturage de l’échafaudage sinistré en vue de son démontage (nord de la nef).
Des échafaudeurs installent les poutrelles de ceinturage de l’échafaudage sinistré en vue de son démontage (nord de la nef). © Patrick Zachmann / Magnum Photos
Le parcours est ouvert à tous et permet de découvrir les étapes actuelles du chantier : démontage de l’échafaudage, déblaiement des voûtes et installation de l’orgue. Invité du 19/20 de France 3 Paris Île-de-France ce jeudi 23 juillet, le directeur de la médiation culturelle au sein de l’Etablissement public (chargée de la restauration de Notre-Dame de Paris, ndlr), Jérémie Patrier-Leitus expliquait : "C’était la volonté du général Georgelin qui préside l’Etablissement public, de saluer le travail remarquable de ces corps de métier qui depuis plus de 15 mois œuvrent à la renaissance de la cathédrale. Ces métiers ils sont nombreux. Ils font l’excellence et la fierté de notre pays".

Inspirer les plus jeunes

L’exposition se veut également inspiratrice de vocations. Au total, plus de 40 entreprises interviennent sur le chantier, et 150 personnes participent à la restauration de la cathédrale. Le chiffre pourrait encore grimper, pour atteindre les 450 compagnons d’ici la fin de l’année. Autant de garants de savoir-faire que l’exposition entend promouvoir.
Un charpentier assemble l’un des 28 cintres servant à sécuriser les arcs-boutants. Chaque cintre, fabriqué sur mesure, en Lorraine, est assemblé sur place.
Un charpentier assemble l’un des 28 cintres servant à sécuriser les arcs-boutants. Chaque cintre, fabriqué sur mesure, en Lorraine, est assemblé sur place. © Patrick Zachmann / Magnum Photos
"Il y a des besoins, il y a des gisements d’emploi. Et si demain, de jeunes visiteurs découvrent cette exposition et de magnifiques photographies et se disent ‘pourquoi pas devenir grutier, échafaudeur, tailleur de pierre’, je crois qu’on aura réussi une partie de notre mission", commentait jeudi sur notre antenne Jeremie Patrier-Leitus.

Pour rappel, Notre-Dame de Paris devrait rouvrir en 2024 selon les souhaits du Président de la République, Emmanuel Macron. Une réouverture au culte et aux touristes, qui ne signifie pas pour autant la fin définitive des travaux de restauration.

 
durée de la vidéo: 02 min 57
Interview de Jérémie Patrier-Leitus
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame de paris culture patrimoine expositions sorties et loisirs