Notre-Dame : retour sur l'incendie et les travaux en 10 images

De la stupeur de l'incendie le 15 avril 2019 au chantier de la sécurisation de Notre-Dame de Paris, retour sur cet événement inédit en 10 photos.

Le 15 avril 2019, le monde assiste médusé au ravage de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Le 15 avril 2019, le monde assiste médusé au ravage de la cathédrale Notre-Dame de Paris. © LUDOVIC MARIN / AFP
Quand les premières fumées se dégagent, vers 18h, du toit de la cathédrale, le 15 avril 2019, difficile d'imaginer que tout l'édifice est menacé par un incendie. Pourtant, rapidement, le feu va se propager et consumer la charpente qui date de 850 ans.
Le nuage de fumée transporte aussi des particules de plomb qui fondent durant l'incendie.
Le nuage de fumée transporte aussi des particules de plomb qui fondent durant l'incendie. © FOUAD MAGHRANE / AFP

Chute de la flèche

Symbole de la cathédrale, la flèche est entièrement brûlée durant cet évènement. Elle avait été inaugurée en 1859 et construite à l'initiative de l'architecte Viollet-le-Duc.
Chute de la flèche, entièrement faite de bois.
Chute de la flèche, entièrement faite de bois. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Dégats incommensurables

Les jours qui suivent permettent de mesurer l'étendue des dégâts. Si les tours et les cloches ont été sauvées, l'édifice menace de s'effrondrer notamment en raison de l'ancien échafaudage qui pèse désormais sur le monument.
L'ancien échafaudage qui ceinturait l'édifice a complètement fondu.
L'ancien échafaudage qui ceinturait l'édifice a complètement fondu. © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Parmi les dégâts occasionnés par l'incendie, la cathédrale se retrouve sans toit. Des ouvriers ont rapidement baché les trous pour protéger l'intérieur du monument.

Pendant plusieurs jours, l'intérieur de la cathédrale a été exposée aux intempéries.
Pendant plusieurs jours, l'intérieur de la cathédrale a été exposée aux intempéries. © AMAURY BLIN / AFP

L'intérieur ravagé

L'incendie s'est propagé à l'intérieur de la cathédrale détruisant de nombreux objets et mobiliers. Mais les reliques les plus précisieuses comme la Couronne d'épines et la tunique du Christ ont pu être sauvées et mises à l'abri.
L'intérieur de la cathédrale a été également très détérioré mais des objets ont pu être sauvé.
L'intérieur de la cathédrale a été également très détérioré mais des objets ont pu être sauvé. © LUDOVIC MARIN / AFP

Le coq retrouvé

Peu après, le coq qui surmontait la flèche est retrouvé par un employé du chantier. Cela est vu comme une lueur d'espoir pour la reconstruction du monument.
Le coq exposé lors des Journées européennes du patrimoine au Ministère de la Culture es 21 et 22 septembre 2019.
Le coq exposé lors des Journées européennes du patrimoine au Ministère de la Culture es 21 et 22 septembre 2019. © MAXPPP

Polémiques liées au plomb

480 tonnes de plomb ont fondu dans l'incendie. Ce matériau a dégagé des poussières toxiques qui occasionnent de nombreux imprévus sur le chantier qu'il faut d'abord dépolluer comme les écoles aux alentours.
Un nuage toxique de plomb a traversé la capitale lors de l'incendie.
Un nuage toxique de plomb a traversé la capitale lors de l'incendie. © MAXPPP

Grue géante

En décembre, une grue géante (l'une des plus grandes d'Europe) est installée au chevet de la cathédrale Notre-Dame. Elle doit aider à enlever le fameux échafaudage fondu.
La grue est l'une des plus hautes d'Europe et culmine à 75 mètres de haut.
La grue est l'une des plus hautes d'Europe et culmine à 75 mètres de haut. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Les ouvriers doivent entamer le démontage en mars, mais les travaux sont suspendus à cause de l'épidémie de coronavirus et de la mise en place du confinement en France.
Les ouvriers travaillent dans des conditions périlleuses, parfois suspendus dans le vide.
Les ouvriers travaillent dans des conditions périlleuses, parfois suspendus dans le vide. © FRANCOIS GUILLOT / AFP

Cérémonie exceptionnelle

Une cérémonie a eu lieu pour Pâques dans la cathédrale en présence de plusieurs personnalités. Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, voulait porter un message d'espoir.
Une cérémonie pour Pâques dans une France confinée avec quelques personnalités dans l'enceinte de Notre-Dame. De gauche à droite : Mgr Michel Aupetit, le violoniste Renaud Capuçon, l'actrice Judith Chemla et l'acteur Philippe Torreton.
Une cérémonie pour Pâques dans une France confinée avec quelques personnalités dans l'enceinte de Notre-Dame. De gauche à droite : Mgr Michel Aupetit, le violoniste Renaud Capuçon, l'actrice Judith Chemla et l'acteur Philippe Torreton. © Ludovic MARIN / POOL / AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame de paris culture patrimoine
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter