Cet article date de plus de 8 ans

Paris 2014 : NKM n'a «pas achevé sa réflexion»

Interviewée ce mardi matin sur rtl, la députée-maire de Longjumeau, dans l'Essonne) a dit n'avoir «pas achevé (sa) réflexion» sur une éventuelle candidature aux primaires UMP pour les municipales de 2014 à Paris. L'ancienne ministre de l'écologie est fortement pressentie pour se présenter.
© ERIC FEFERBERG / AFP
Alors que François Fillon souhaite se consacrer à la bataille de la présidentielle de 2017, c'est désormais NKM qui porte les espoirs du camp filloniste pour la mairie de Paris en 2014. Du moins, c'est ce qu'ils espèrent, car l'ancienne porte parole de Nicolas Sarkozy lors de la Présidentielle de 2012, interviewée ce mardi matin par nos confrères de RTL, a déclaré n'avoir "pas achevé (sa) réflexion". "C'est une décision très difficile. Ça peut paraître oiseux ou un peu curieux, mais quand on est maire, c'est une relation qui est presque charnelle avec ses administrés. C'est une décision qui n'est pas facile à prendre, dans un sens ou dans l'autre" a jugé NKM, qui est, rappelons-le, députée et maire de Longjumeau dans l'Essonne.

>> Voir l'interview de NKM en intégralité en cliquant ici (à partir de 6'34)

Pour l'ancienne ministre de l'Ecologie, une candidature aux municipales à Paris, "Pour moi, ça veut dire quitter une ville (Longjumeau, NDLR), renouer un lien", "On prend ce genre de décisions seulement en les prenant totalement, en se brûlant totalement dedans, c'est quelque chose de presque intime comme décision, et quand elle sera prise je le dirai", a annoncé Mme Kosciusko-Morizet.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique les républicains