A Paris, 2.500 Indiens dans la ville... Un exemple de tourisme d'entreprise

2.500 salariés de l'entreprise américaine AmWay ont visité Paris cette semaine. Durant cinq jours, ces revendeurs indiens pour cet équipementier ont profité du cadeau de leur employeur. Récit de ces jours hors normes qui ont rapporté beaucoup à la capitale !

En anglais, cela s'appelle un "incentive". Il s'agit, en français, d'un séjour tout frais payés offert par l'employeur à ses salariés afin de récompenser leurs performances. Autrement dit, une prime en nature, en l'occurrence, un beau voyage dans la capitale parisienne.

L'entreprise américaine AmWay emploie 500.000 personnes en Inde. Des revendeurs qu'elle a choisi de récompenser cette année. 2.500 d'entre eux ont ainsi bénéficié de cinq jours de découverte dans Paris. Au programme : la Tour Eiffel, Disneyland, le musée du Louvre, un dîner de gala...

2.500 salariés de l'entreprise américaine AmWay ont visité Paris cette semaine. Durant cinq jours, ces revendeurs indiens pour cet équipementier ont profité du cadeau de leur employeur. Récit de ces jours hors normes qui ont rapporté beaucoup à la capitale !

Sept millions d'euros de chiffre d'affaires​

"Le fait d'être à Paris, sous la Tour Eiffel. C'est un rêve qui devient réalité", raconte Nick. Un rêve qui rapporte au secteur du tourisme parisien. En tout, sept millions d'euros... Sans compter le chiffres d'affaires généré par le shopping des 2.500 touristes indiens.

Ces derniers auront passé 6.000 nuitées dans la capitale, au Pullman et au Méridien Etoile. Le tourisme d'entreprise est une aubaine pour le secteur. Pour fêter les 20 ans de son groupe Tiens, le milliardaire Li Jinyuan avait offert de la sorte un voyage à Nice et à Paris en mai dernier à 6.400 employés