• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Paris, capitale du gaspillage alimentaire, un brunch “anti-gaspi”

A Paris, capitale du gaspillage alimentaire, un brunch "anti-gaspi"
Huit chefs ont cuisiné dimanche sur le parvis de l'Hôtel-de-ville à Paris un brunch "anti-gaspi". 1.500 Parisiens y ont participé dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Huit chefs ont cuisiné dimanche sur le parvis de l'Hôtel-de-ville à Paris un brunch "anti-gaspi". 1.500 Parisiens y ont participé dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Par France 3 Paris IDF

Des légumes destinés à la benne du marché de rungis, cuisinés par des chefs étoilés pour sensibiliser contre le gaspillage alimentaire... 1.500 brunchs ont été distribués gratuitement dimanche matin par des étudiants en gastronomie. Un concept de "cuisine anti-gaspi" qui s’étend dans la capitale.

Pour la cheffe Alessandra Montagne, il s'agit d'un défi à la fois économique et créatif. Pour l'occasion, elle a confectionné des ravioles avec des restes de poulets et des petits légumes. Sur le parvis de l'Hôtel-de-ville, pas question de jeter si il y a des restes. Equipée de camions frigorifiques, l’association "Le chaînon manquant" se charge de la redistribution des restes.

10 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année

Le gouvernement reste engagé dans la lutte contre le gaspillage alors que 14 % des Parisiens vivent sous le seuil de pauvreté, et que les habitants de la capitale sont les champions de France... du gaspillage. Chaque année, 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France. Soit 240 euros de perdus par personne.

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus