• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : une concertation avant la transformation de la Gare du Nord

La Gare du Nord doit être complètement transformée avant les Jeux Olympiques de 2024. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La Gare du Nord doit être complètement transformée avant les Jeux Olympiques de 2024. / © IP3 PRESS/MAXPPP

D'ici 2024, la gare du Nord doit faire peau neuve. Au programme : le triplement de la surface, la création d'espaces verts et d'équipements sportifs mais surtout d'une très grande zone commerciale… Avant le début des travaux, une concertation citoyenne est organisée.  

Par A.B avec AFP

La société chargée de tripler d'ici 2024 la surface de la Gare du Nord à Paris, coentreprise entre la SNCF gare & connexion et Ceetrus, a lancé vendredi une concertation visant à peaufiner le projet, avant de lancer les travaux l'hiver prochain. "Nous devons tenir compte de l'avis de la population", des riverains et des usagers de la plus grande gare d'Europe, a relevé Frédéric Chouzenoux, directeur de l'immobilier spécifique chez Ceetrus, la filiale du groupe Auchan associée dans l'opération.
La concertation, lancée jusqu'au 18 avril, doit aborder les problématiques de circulation dans la gare, de sûreté, propreté et confort, de vente de billets et des commerces, ainsi que l'insertion de la gare dans le quartier. Un site spécifique a été ouvert sur le projet (www.garedunord2024.fr), en attendant l'ouverture d'une "maison du projet" le 4 avril. Des visites, ateliers et réunions  sont aussi au programme comme celle proposée le 12 mars à la mairie du 10e arrondissement de Paris.
La Semop, société conjointe créée par Ceetrus (66%) et SNCF Gares & Connexions (34%), déposera ensuite sa demande de permis de construire. L'enquête publique est prévue en septembre.
 

Début des travaux : fin 2019 - début 2020

Les promoteurs du projet entendent lancer les travaux fin 2019-début 2020, pour pouvoir livrer les nouveaux équipements entre juin 2023 et mars 2024, juste à temps pour les jeux Olympiques de l'été 2024. La restructuration de la Gare du Nord doit permettre, pour 600 millions d'euros, d'en tripler la surface afin de répondre à la hausse attendue du trafic. Il s'agit de construire une aile nouvelle pour accueillir un terminal des départs ainsi qu'un centre commercial, le bâtiment historique étant dédié aux arrivées des trains.    

Sur le même sujet

Suspendus, fixés sur un poteau... Installation des avions au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

Les + Lus