• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris – Des manifestants pour le climat organisent un “nettoyage de la Société Générale”

Plusieurs centaines de manifestants bloquent l'avenue Friedland à Paris dans le cadre d'une opération pour la sauvegarde du climat. / © Isabelle Audin - France 3 Paris - Île-de-France
Plusieurs centaines de manifestants bloquent l'avenue Friedland à Paris dans le cadre d'une opération pour la sauvegarde du climat. / © Isabelle Audin - France 3 Paris - Île-de-France

Plusieurs centaines de manifestants ont bloqué le boulevard Haussmann où se trouve le siège de la Société Générale ce vendredi 14 décembre. Ils ont organisé une "opération nettoyage" pour dénoncer le soutien de la banque aux énergies fossiles.

Par Marc Taubert

Le jour n'a pas été choisi au hasard. Le vendredi 14 décembre est la date de clôture de la COP 24. Dans la ligne de mire des militants écologistes, les banques et la Société Générale en particulier.

"Charbon, gaz de schiste, sables bitumineux, forages en eaux profondes et en Arctique, Société Générale est aujourd’hui la première banque française à soutenir les énergies les plus destructrices pour le climat", peut-on ainsi lire dans l'appel à manifester sur le réseau social Facebook.
 

Gilets jaunes et avenue bloquée

Dans le cortège, de nombreuses personnes portaient des gilets jaunes, ce qui a pu prêter à confusion sur les revendications des manifestants.
Les organisateurs les avaient appelé à se munir de "serpillières, balais et éponges" pour nettoyer la banque contre ses investissements dans les "énergies sales".

L'avenue de Friedland où se trouve le siège de la banque était totalement bloquée dans la matinée.
 

Sur le même sujet

Des réfugiés campent autour de la porte d'Aubervilliers à Paris

Les + Lus