Paris – Quelques centaines de personnes manifestent leur soutien aux cheminots au 22e jour de grève

Une manifestation de soutien aux cheminots rassemblait 200 à 300 personnes à la mi-journée, à Paris, entre gare de l'Est et Saint-Lazare.
Quelques centaines de manifestants se sont rassemblés près de la gare de l'Est à Paris en soutien aux cheminots, ce jeudi 26 décembre.
Quelques centaines de manifestants se sont rassemblés près de la gare de l'Est à Paris en soutien aux cheminots, ce jeudi 26 décembre. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Pas de trêve dans les transports, pas non plus pour manifester. Quelques centaines de personnes, de 200 à 300 selon l'AFP, ont manifesté leur soutien aux cheminots ce jeudi 26 décembre. Ils ont relié la gare de l'Est à Saint-Lazare.

Parmi les participants, beaucoup de gilets jaunes et des drapeaux SUD Solidaires, a rappoté un journaliste de l'Agence France Presse. "Je suis venue pour défendre les cheminots, qui donnent de la visibilité au peuple. On parle moins de la mobilisation avec les fêtes mais je n'ai pas le sentiment qu'il y ait un essoufflement", a déclaré lors du défilé Géraldine Doriath, infirmière dans un hôpital psychiatrique à Paris.  

Autant de jours qu'en 1995

L'ombre de 1995 plane au 22e jour de mobilisation. Le conflit avait alors duré autant de jours, entre le 24 novembre et le 15 décembre, notamment contre les régimes de retraites des fonctionnaires et des agents de services publics, que le gouvernement d'Alain Juppé a fini par abandonner. Mais 24 ans plus tard, aucune issue n'apparaît, avec un gouvernement déterminé à remplacer les 42 régimes de retraites existants par un système universel par points, et à instaurer un âge pivot à 64 ans, assorti d'un bonus-malus.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social manifestation ratp transports sncf retraites