A Paris, les restaurateurs se mobiliseront ce samedi

La pièce de Molière "Tartuffe" sera projetée sur une façade du théâtre du Petit Saint-Martin, samedi à 17h30. L'initiative vise à montrer l'alliance des métiers du spectacle et de la restauration qui protestent contre leur fermeture.

La pièce sera jouée dans un restaurant et projetée sur le mur extérieur du théâtre du Petit Saint-Martin (Paris Xe).
La pièce sera jouée dans un restaurant et projetée sur le mur extérieur du théâtre du Petit Saint-Martin (Paris Xe). © Restons Ouverts

Pour montrer leur colère, ils ont décidé d'une initiative originale : projeter une pièce sur la façade d'un théâtre. Les passants qui déambuleront rue Boulanger dans le Xe arrondissement de Paris pourront voir TartufferieS jouée par la troupe Un Excursus ce samedi 9 janvier à 17h30 sur l'une des façades du théâtre du Petit Saint-Martin.

"On est parti sur Tartuffe que l'on va symboliser comme étant Macron. Cela va se dérouler dans un petit bistro qui est dans la rue du théâtre de la porte Saint-Martin", explique David Zenouda, créateur du mouvement Restons ouverts et membre de l'Umih.

Derrière l'initiative, le collectif Restons ouverts, le syndicat des professionnels de l'événementiel, l'UPSE et celui des restaurateurs, l'Umih.

La pièce, jouée dans un restaurant voisin au théâtre, sera projetée sur un mur extérieur du théâtre en direct. "La culture et les loisirs sont ensemble dans ces difficultés. Quand mon restaurant était encore ouvert mais que le théâtre était fermé, je ne faisais plus de chiffre", poursuit le restaurateur.

Pas d'ouverture avant la mi-février

Tous les établissements et équipements actuellement fermés en raison de l'épidémie de coronavirus "le resteront encore jusqu'à la fin de ce mois", a annoncé jeudi le Premier ministre lors d'une conférence de presse.

"Les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs ne connaîtront dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement", a-t-il ajouté, douchant ainsi les espoirs de ces secteurs qui espéraient rouvrir prochainement.

Quant aux bars et restaurants, ils ne rouvriront pas avant "a minima mi-février". Un point sera fait avec les professionnels de la montagne le 20 janvier pour étudier une éventuelle réouverture des remontées mécaniques début février.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société culture théâtre insolite