À peine offerts, des cadeaux de Noël déjà revendus en ligne

Les 25 et 26 décembre représentent un pic de mise en vente sur les plateformes. / © France 3 Paris Ile-de-France
Les 25 et 26 décembre représentent un pic de mise en vente sur les plateformes. / © France 3 Paris Ile-de-France

Les plateformes de revente en ligne connaissent un pic d'activité les 25 et 26 décembre, juste après Noël. La revente des cadeaux, une tendance qui augmente d'année en année.

Par MT avec AFP

Qui n'a jamais feint la satisfaction lors de la réception de cadeaux de Noël ? Avant, il était difficile de s'en séparer. Mais depuis la généralisation des plateformes de revente, cela devient de plus en plus facile, et les Français ne se privent pas de revendre les cadeaux non-souhaités.

C'est le cas d'Ivan, 19 ans, qui a reçu une paire de sneakers qui ne lui plaît pas tant que cela : "le problème de ces chaussures, c'est l'esthétique. Puis j'ai reçu deux paires de chaussures. L'argent que je récupèrerai, j'en ferai bon usage puisque j'offrirai par la suite un cadeau à ma mère."

Un geste devenu un réflexe pour beaucoup. À midi le 25 décembre, le site Rakuten comptait "déjà plus de 500.000 annonces déposées" (contre "300.000 l'an dernier à la même heure") explique Alison Boutoille, directrice Marketing du site.

Selon Hélène Slamich, responsable des ventes et achats de la plateforme, il s'agit même de "la plus grosse journée de l'année, suivit de très près par le 26 décembre" concernant la mise en vente de produits.
À peine offerts, les cadeaux de Noël déjà revendus en ligne
La revente des cadeaux, une tendance qui augmente d'année en année. - France 3 Paris Ile-de-France - Charles Behr, Marion Lompajeu et E. Beaugé
 

Phénomène "de plus en plus assumé"

Un phénomène "de plus en plus assumé, de plus en plus large, puisqu'on a de plus en plus de gens qui revendent sur internet", estime Sarah Tayeb, responsable du pôle vendeurs de la plateforme eBay France.

"On pense qu'il y a une augmentation du pragmatisme par rapport aux fêtes de Noël, (...) du coup un réemploi, une sorte de tendance à l'économie circulaire, où on ne va pas garder un objet inutile chez soi, on va chercher à le revendre, et le cadeau de Noël perdant son côté sacré, on va se permettre de le revendre sur internet", estime-t-elle.

12% des Français ont revendu certains de leurs cadeaux de Noël sur internet en 2018 et 17% prévoyaient de le faire cette année, soit une augmentation de 42%, selon une étude Kantar réalisée pour la plateforme de vente aux enchères.

Et pour les plus scrupuleux, il y a toujours la possibilité de donner, comme au musée parisien du quai Branly-Jacques Chirac, qui organise dimanche une collecte de jouets solidaires pour les enfants réfugiés, en partenariat avec l'ONU.

Sur le même sujet

Les + Lus