• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Pic de pollution : la mairie de Paris demande des restrictions de circulation

La pollution à Paris (illustration). / © MAXPPP
La pollution à Paris (illustration). / © MAXPPP

Alors que le pic de pollution doit se poursuivre le samedi 23 février, la mairie de Paris reconduit le stationnement gratuit pour les résidents. Elle demande la mise en place de la circulation différenciée. La Préfecture annonce des limitations de vitesse sur les routes.

Par France 3 Paris IDF / VP

Airparif prévoit pour la journée du vendredi et du samedi 23 février, la poursuite de l’épisode de pollution atmosphérique aux particules PM10.
Le stationnement résidentiel gratuit est donc reconduit à Paris pour cette nouvelle journée de pollution. La municipalité demande également au Préfet de Police la mise en place des mesures de restrictions de circulation et notamment la circulation différenciée. Dans ce cas certains véhicules classés selon les catégories de la vignette Crit'Air ne pourront pas circuler. Une demande à laquelle le préfet de police de Paris n'a pas donné suite.

Les autres automobilistes sont incités à laisser leur voiture au parking et privilégier les transports en commun ou les circulations douces. 
 

La vitesse réduite de 20 km/h par la préfecture

La Préfecture de Police n'a pas suivi la demande de la mairie de Paris. Elle demande pour l'instant aux automobilistes de lever le pied.

Les vitesses sont réduites de 20 km/h. 
- 110 km/h sur les portions d’autoroutes au lieu de 130 km/h
- 90 km/h sur les voies rapides limitées à 110 km/h
- 70 km/h sur les routes normalement limitées à 90 km/h
 

Sur le même sujet

Créteil : violent incendie dans un immeuble à côté de l'hôpital Henri Mondor

Les + Lus