• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Prison avec sursis pour deux militants antispécistes qui avaient agressé un boucher à Paris

Justice / © Jacques Demarthon/AFP
Justice / © Jacques Demarthon/AFP

Deux militants antispécistes ont été condamnés mardi à des peines de prison avec sursis pour avoir déversé du faux sang dans le commerce d'un boucher bio début mai à Paris. Les antispécistes sont des militants opposés à toute hiérarchie entre les espèces.
 

Par France3 IDF avec AFP

Un jeune homme de 21 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis pour violences et dégradations en réunion. Sa coprévenue, une femme de 30 ans, a été condamnée à trois mois avec sursis pour les dégradations mais relaxée s'agissant des violences. Tous deux ont interdiction de se rendre au marché parisien de Saint-Quentin pendant un an. Ils devront verser solidairement 5.000 euros à l'entreprise du boucher et le jeune homme devra lui payer 4.500 euros au titre de ses préjudices corporel et moral.

Les faits remontent au 4 mai dernier. Une quinzaine d'activistes ont aspergé de faux sang la vitrine et l'intérieur d'une boucherie bio du marché couvert Saint-Quentin, dans le Xe arrondissement de Paris.
Depuis plusieurs mois, les actes de vandalisme se multiplient contre des boucheries taguées de revendications antispécistes par des activistes opposés à toute hiérarchie entre les espèces, et qui prônent une alimentation végétalienne. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Paris : les soignants de la maternité de l'hôpital Lariboisière appellent “à l'aide”

Les + Lus