• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

PSG-Naples : “Nous avons perdu notre structure” selon Thomas Tuchel

Angel Di Maria célèbre son but lors de la rencontre OSG6Naples au Parc des Princes le 24 octobre 2018. / © FRANCK FIFE / AFP
Angel Di Maria célèbre son but lors de la rencontre OSG6Naples au Parc des Princes le 24 octobre 2018. / © FRANCK FIFE / AFP

Le PSG s'en sort in extremis avec un match nul (2-2) face à Naples. Mais après ce revers, l'entraîneur, Thomas Tuchel, et des joueurs n'ont pas caché leur regret et reconnu leurs faiblesses.

Par France 3 Paris Île-de-France

Le Paris Saint-Germain affrontait mercredi soir le Napoli au Parc des Princes. Menés en première mi-temps, les Parisiens ont finalement arraché l'égalisation sur un but de Angel Di maria.
Le PSG devra l'emporter face à Naples, le 6 novembre, pour ouvrir la voie à la qualification pour les huitièmes de finale.
 

Thank you, Ángel Di María #PSGNAP pic.twitter.com/d6hVegUumG

— Paris Saint-Germain (@PSG_English) 24 octobre 2018
 

"En première mi-temps nous avons perdu notre structure" Thomas Tuchel, entraîneur.

 A demi-mot, l'entraîneur du club parisien, reconnaît que le jeu n'a pas été à la hauteur face à une équipe napolitaine de très haut niveau.

"Nous avons bien commencé. Mais en première mi-temps, nous avons perdu notre structure. Nous avons joué individuel. Ce n'est pas possible à ce niveau. C'était très logique d'encaisser un but de Naples. En deuxième mi-temps, c'était beaucoup mieux. Nous avons changé (de tactique) pour fermer le centre en passant à trois (derrière) et deux (latéraux). Il y a eu beaucoup plus d'intensité dans notre jeu et nous avons gagné la deuxième mi-temps. Nous devons nous améliorer c'est clair. C'est un peu difficile pour nous de tenir notre plan pendant 90 minutes. Nous devons travailler pour y arriver. On a perdu beaucoup de ballons très faciles dans l'axe, et du coup, on a perdu confiance, notre intensité et on n'a pas joué ensemble."


"Ce nul, surtout à la dernière minute, nous a un peu sauvés."Marco Verratti, milieu de terrain


"Cela a été un match compliqué contre une très bonne équipe, très bien organisée. C'est toujours compliqué de jouer contre les équipes italiennes. Je savais que c'était peut-être le groupe le plus difficile que l'on a eu depuis que je suis ici, avec de très bonnes équipes. Maintenant, il faut faire un grand résultat à Naples, après tout se jouera à la maison contre Liverpool. Je crois qu'on a encore les moyens de se qualifier. Ce nul, surtout à la dernière minute, nous a un peu sauvés. Il nous permet d'espérer pour le match retour. Tout va se décider lors de la dernière journée."
 

"Il y a deux visages dans ce match" Marcos Marquinhos, défenseur

Marquinhos n'a pas brillé hier sur le terrain du Parc des Prince après sa faute sur le deuxième but de Naples. Il siat que l'éuqipe n'a pas été à la hauteur

"Il y a eu deux visages de notre part dans ce match. En première période, on a eu un niveau très bas. On n'arrivait pas à les presser, à les chercher haut, à créer des occasions. Tout a été dit à la mi-temps, on s'est mis dans la tête qu'il fallait faire mieux. Le coach a fait de bons changements tactiques, qui nous a donné confiance. Il a parlé de mental, du fait qu'il fallai tcourir comme une équipe. Tout le monde était d'accord, qu'il fallait faire mieux. C'est ce qu'on a fait."



 

Sur le même sujet

maitrise

Les + Lus