Sur le chantier de Notre-Dame, une exposition pour découvrir les métiers de la restauration de la cathédrale

À partir de ce mardi, une exposition ouvre ses portes au public autour du chantier de la cathédrale de Notre-Dame. Au cours des 18 prochains mois, les visiteurs pourront y découvrir les différents métiers des artisans qui restaurent l’édifice religieux.

C’est un ancien parking installé sous le parvis de la cathédrale. À l’intérieur, se trouve une exposition dédiée à la reconstruction du monument ravagé par un incendie en 2019. Maquettes, vidéos immersives du chantier et fresques explicatives, les différentes composantes de cette exposition visent à rendre compte de l’avancée des travaux de Notre-Dame. "On a voulu une exposition didactique et pédagogique destinée aux familles et aux plus jeunes", précise Lisa Bergugnat, responsable de la programmation et de la médiation de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale. 

Cette "Maison du chantier et des métiers" est ouverte depuis ce mardi matin et restera en place jusqu'à la fin des travaux prévue en décembre 2024. "Nous avons remarqué que beaucoup de monde lisait les palissades situées autour du chantier et donc que les visiteurs souhaitaient comprendre ce qui se passait ", explique-t-elle.

Découverte des métiers du chantier 

L'objectif principal de l'exposition est d'initier les visiteurs aux différents métiers à l'œuvre sur le chantier. Il s'agit de " présenter l’ensemble des techniques, des savoir-faire et des métiers qui concourent à la restauration de la cathédrale", selon le général d’armée Jean-Louis Georgelin, représentant spécial du président de la République, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale. À ce titre, une grande fresque explicative détaille le rôle de chacun des 500 artisans présents sur la reconstruction. Cela va du maçon au tailleur de pierres en passant par des métiers moins connus comme les campanistes en charge de la restauration des cloches. 

"L'idée est d'exposer les liens qu'entretiennent ces différents métiers les uns avec les autres pour montrer qu'ils sont tous essentiels à la réalisation de la restauration" explique Lisa Bergugnat. En plus de la fresque, des vidéos présentent chacune des professions grâce à des images tirées du chantier. "Il s'agit de 36 mini-films dans lesquels les professionnels parlent de leurs métiers respectifs". Ces vidéos sont réparties sur des îlots thématiques qui comportent également des œuvres d'art et des vestiges de la cathédrale.

De nouveaux films seront présentés  au fur et à mesure de l'avancée du chantier. "Ils suivent l'évolution de la restauration, de nouveaux métiers seront présentés lorsqu'ils interviendront dans les travaux", précise la chargée de médiation.

"Susciter des vocations" 

Selon les organisateurs, l'exposition s'adresse principalement aux enfants et aux adolescents. "Nous souhaitons susciter des vocations chez les collégiens et les lycéens. Les attirer vers les métiers de la restauration de monuments. Un secteur en tension" estime la responsable. Plusieurs métiers présents sur le chantier sont en recherche permanente de main d'œuvre. "C'est le cas par exemple de la profession de facteur d'orgue, les personnes qui restaurent et fabriquent les orgues. Faire découvrir ces métiers très peu connus, c'est notre but."

Enfin, selon elle, un des autres objectifs de cette expérience immersive est de "renouer le lien entre les visiteurs et la cathédrale". Ceux qui le souhaitent pourront donc s'y rendre durant les 18 prochains mois. L'exposition est gratuite et accessible à tous