TEMOIGNAGES. Victor Wembanyama, l'idole des jeunes basketteurs franciliens

Mardi soir, la loterie a offert le premier choix de la draft NBA aux Spurs de San Antonio. La franchise du Texas devrait donc sélectionner Victor Wembanyama, grand favori de l'événement organisé en juin prochain. En attendant, il fait briller les yeux des jeunes joueurs franciliens.

"Il sait tout faire". Lorsqu'il parle de Victor Wembanyama, Elias ne tarit pas d'éloges. Ce jeune basketteur joue chez les moins de 17 ans dans un club du 19ème arrondissement de Paris. Pour lui, le joueur de Boulogne-Levallois est déjà "l'un des meilleurs joueurs du monde". Le jeune francilien n'est pas le seul à voir en Wembanyama un futur talent du basket mondial.

Depuis plusieurs années, celui que l'on surnomme "Wemby" attire l'attention des recruteurs de la NBA, le meilleur championnat de basket au monde. 

Du haut de ses 2 mètres 20, le joueur originaire des Yvelines possède une palette technique rarement vue à son âge. "Il peut tirer, défendre, mener le jeu et manier le ballon. Pour sa taille, c'est impressionnant", décrit Elias.

Marley, lui, joue en catégorie moins de 15 ans à Villemomble en Seine-Saint-Denis. Pour lui, Victor Wembanyama est "hors normes et il peut jouer à tous les postes". L'adolescent estime "qu'on a jamais vu un Français à ce niveau-là. Il a tellement de "hype", explique-t-il. La "hype" est un terme anglais qui désigne l'important niveau d'attente autour d'un joueur, d'une équipe ou d'un événement.

Une fierté pour la France et l'Île-de-France 

Le talent de cet esthète des parquets pourrait lui permettre de marquer l'histoire du basket français. Ce mardi, l'équipe de San Antonio a gagné la loterie de la Draft NBA qui selon toute vraisemblance devrait sélectionner Victor Wembanyama en juin prochain. La Draft est une soirée organisée en juin durant laquelle les équipes américaines sélectionnent les meilleurs joueurs de moins de 23 ans à travers le monde pour intégrer leur effectif. "Ce serait énorme qu'il soit premier de Draft", commente Marvin qui joue également à Villemomble. "Cela nous rendrait fiers en tant que Français et Franciliens", assure-t-il.

Une "fierté francilienne ", car Wembanyama a joué la plus grande partie de sa carrière dans la région. Après avoir évolué à ses débuts sur les parquets dans le club du Chesnay-Versailles, il intègre le centre de formation du club de Nanterre à 11 ans. Il devient professionnel à 16 ans en 2020. Cette année, il évolue sous les couleurs de Boulogne-Levallois pour sa dernière saison dans le championnat français.

"C'est un exemple à suivre"

Pour Marvin, Wembanyama est un exemple sur le terrain mais aussi en dehors. "Son attitude me plaît, car il est humble et s'exprime bien, on a envie de l'imiter". Pour les joueurs de Villemomble comme Karl-Kwame, la future star de la NBA est également un modèle à suivre. "On a tous envie de lui ressembler, de se dire qu'un jour, on pourra nous aussi accéder au plus haut niveau. C'est l'objectif et on travaille pour ça, même si l'on sait que ce n'est pas donné à tout le monde de réussir", raconte le jeune homme.

Pour les jeunes joueurs, l'ascension du pivot français est une "source d'inspiration" comme l'explique Yann,13 ans. "Il montre qu'avec beaucoup de travail, on peut accomplir de grandes choses et cela me donne envie de tout donner sur le terrain."

D'autres, comme Elias qui est meneur de jeu dans son équipe, dissèquent le jeu du jeune prodige à travers des vidéos pour progresser individuellement. "Je ne joue pas au même poste que lui, mais il est tellement polyvalent que j'utilise ses vidéos pour travailler mon tir, ma défense ou encore mon jeu de passe". Le jeune basketteur parisien "adorerait avoir un coéquipier comme Wembanyama, car cela doit vous rendre la vie beaucoup plus facile sur le terrain", estime-t-il.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité