Transports perturbés dans les RER A et B ce samedi à l'occasion de la finale de la Ligue des Champions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuelle Hunzinger avec AFP

Il ne sera pas simple de rejoindre le stade de France pour la finale de la Ligue des Champions ce samedi en raison d'une grève du RER B et A à l'appel des syndicats de la RATP. Le réseau géré par la SNCF n'est pas impacté par ce mouvement.

Après le RER B, les syndicats de la RATP ont appelé à la grève sur le RER A pour samedi, jour de finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid à Saint-Denis, au Stade de France. La finale doit opposer Liverpool au Real Madrid. Initialement prévue à Saint-Pétersbourg en Russie, elle a été délocalisée au Stade de France après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les syndicats CGT, FO, Unsa et La Base dénoncent "le manque d'effectifs entretenu depuis plusieurs années par la direction du RER" à la RATP. Ils protestent contre "l'optimisation des effectifs" et appellent à "impacter fortement" la finale de la Ligue des champions.

La grève pourrait cependant avoir des conséquences limitées car la RATP n'exploite que la partie sud du RER B. A partir de la gare du Nord, c'est la SNCF qui gère la ligne en direction de Saint-Denis et du Stade de France.

Concernant le RER A, la RATP gère l'essentiel de la ligne, sauf le tronçon allant de Nanterre-Préfecture à Cergy et Poissy.

De son côté, la direction de la Régie affirme prendre "toutes les mesures possible pour permettre d'assurer la mobilité des Franciliens pour le match de samedi", a réagi un porte-parole.

La direction de la RATP impute les problèmes d'effectifs de conducteurs à un taux d'échec important aux "séries", sessions de formation à la conduite du RER, fin 2021 et début 2022. Elle a donc proposé d'organiser deux "séries" supplémentaires sur le RER A ainsi que sur le B au second semestre 2022, "ce qui porte à huit le nombre de séries prévues durant l'année sur la ligne A et à cinq sur la ligne B", peut-on lire dans un document interne consulté par l'AFP.

Les syndicats ont jugé la proposition insuffisante et souligné que 34 départs en retraite étaient prévus en 2022 sur la ligne A et 22 sur la ligne B. "Les dysfonctionnements (...) perdureront tant la proposition (de la direction) est faible", soulignent-ils.

Cette semaine, plusieurs grèves touchent le réseau RATP. La circulation des tramway et des bus et de 3 lignes de métro a été perturbée. Ce mercredi soir, 3 lignes de métro sont impactées. Sur la 3 et la 13, le trafic est ainsi interrompu à partir de 20h, l’horaire correspondant au départ des derniers trains depuis les terminus.