Les très coûteux “pigeonniers contraceptifs” ont ils été une bonne affaire ?

© France 3 Paris
© France 3 Paris

La Ville de Paris veut savoir si les "pigeonniers contraceptifs", qu'elle a achetés et installés en 2003 pour une petite fortune, ont vraiment servi à quelque chose. Elle a donc commandé une étude ... pour 25 000 euros !

Par Christian Meyze

Au creux d'une séance du Conseil de Paris, soudain, gros plan sur les pigeons de Paris. On dit souvent qu'ils seraient 80 à 100 000, soit au moins 1 pour 25 habitants.

Pourtant, en 2003, pour lutter contre leur prolifération, la ville a installé, sous les applaudissements des associations de protection, 12 "pigeonniers contraceptifs", à 25 000 euros pièce et 20 000 euros par an pour leur entretien.
Mais 13 ans plus tard, personne ne sait s'il y a moins de pigeons à Paris. Personne ne peut dire si ces pigeonniers spécifiques servent à quelque chose. Alors la ville vient de commander une étude, très chère elle aussi, pour, peut-être, y voir plus clair. Pascale Sorgues et Nicolas Metauer 
Une étude sur les pigeons de Paris



Sur le même sujet

Les + Lus