Visiter Paris, celui des années 40 ou celui d’aujourd’hui, à travers ses bruits

Le boulevard Sébastopol, à Paris, en 1930. / © Flickr/Photo d'archive tirée de "Le chemin de fer métropolitain de Paris" ( éd. Les ateliers A B C Paris 1931)
Le boulevard Sébastopol, à Paris, en 1930. / © Flickr/Photo d'archive tirée de "Le chemin de fer métropolitain de Paris" ( éd. Les ateliers A B C Paris 1931)

Fermer les yeux et écouter Paris. Un son des Halles en 1950 ou une promenade dans le marché de Belleville d’aujourd’hui… Un site propose des promenades sonores dans la capitale.

Par Amira Bouziri

C’est une expérience apaisante et pleine de poésie. Redécouvrir Paris à travers ses bruits, ceux d’aujourd’hui ou ceux d’antan, ou par les témoignages de ceux qui l’aiment et qui la racontent.

 

Retrouver le "goût du son"


Quartier par quartier, à partir d’une carte interactive, il est possible de se promener à travers les "instantanés" ou les "témoignages". A Montmartre par exemple, Germaine raconte ses souvenirs auditifs de son enfance dans les années 40. A quelques pas, dans le quartier de La Chapelle, on peut entendre l’ambiance de la rue des Poissonniers, et entrer chez ses habitants, au numéro 26.

Dans le sud de Paris, plongez dans les années 60 et les sons des trains de la disparue Petite Ceinture, racontée par un cheminot retraité. Plus haut, dans le même 15e arrondissement, le son d’un clairon annonce le départ de la course cycliste du Vel’ d’Hiv’, en 1952.

Le site a été créé par l’Atelier du Bruit, un collectif de création documentaire multimédia. L’objectif est de faire partager leur "goût du son" partant du constat que nous regardons beaucoup mais que nous n’écoutons plus. C’est un travail documentaire. Chaque son est le fruit de recherches approfondies par l’auteur, et laisse une grande place aux témoignages des Parisiens.

Pour écouter les sons: le site www.ecouterparis.net

Sur le même sujet

Les + Lus