Avant Real Madrid-PSG, l'heure de la fête pour Neymar, et de la tactique pour Emery

Le joueur du PSG Neymar, à Paris, le soir de sa soirée d'anniversaire, le 4 février 2018. / © YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP
Le joueur du PSG Neymar, à Paris, le soir de sa soirée d'anniversaire, le 4 février 2018. / © YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Ambiance festive pour Neymar, qui fêtait son anniversaire dimanche avec une centaine d'invités. Le Paris Saint-Germain se prépare au match de Ligue des champions, face au Real Madrid, le 14 février.

Par France 3 Paris IDF/Jean-Philippe Lemaire

Tenue soirée pour le PSG

Le Pavillon Cambon a été dimanche soir le théâtre d’une belle soirée, la star Neymar fêtait ses 26 ans. Le numéro 10 n’a pas fait les choses à moitié, environ 150 personnes étaient conviées dont une cinquantaine d’invités venus du Brésil.
Le président, l’entraîneur et les coéquipiers du PSG étaient présents. Cet anniversaire grandiose était une pause festive et bienvenue dans un calendrier infernal.

Depuis le mois de janvier, le Paris Saint-Germain a quasiment joué tous les trois jours, toutes compétitions confondues. Le prochain, ce sera face à Sochaux pour le compte des 8èmes de finale de la Coupe de France. Le 11ème match des Parisiens en 2018.

Gestion d​e l’effectif

Pour l’entraîneur Unai Emery, ce rythme plus que soutenu impose plusieurs réflexions. Comment faire tourner l’effectif ; autrement dit faire souffler les cadres tout en restant compétitif. Le PSG, avec son trio d’enfer Neymar-Mbappé-Cavani, fait trembler toutes les défenses.

Mais entre les blessures, les suspensions, les mises au repos, le PSG a présenté plusieurs visages. Les changements ne concernent pas seulement l’attaque. La défense, mais aussi et surtout le milieu de terrain ont été souvent remaniés. Les places seront chères d’ailleurs pour le prochain choc contre le Real Madrid, le 14 février.

Grosse concurrence

Le fait de faire tourner l’effectif a permis à des joueurs non titulaires a priori de montrer tout leur potentiel. Ainsi, le défenseur Berchiche auteur du premier but à Lille pourrait bien être un concurrent sérieux au poste de latéral gauche tout comme Meunier côté droit.

Au milieu, Lo Celso a régulièrement progressé à l’image de son but face à Lille, mais l’Argentin est plus à l’aise sur le plan offensif. Di Maria a eu plus de temps de jeu et semble avoir retrouvé son meilleur niveau de passeur et  de buteur. Si l’on ajoute l’arrivée de Diarra et le retour de Motta, les places seront chères dans ce secteur de jeu.

Quelle équipe face au Real Madrid ?

Unai Emery a donc fait, en quelque sorte, une revue d’effectif, et a pu tirer des enseignements. Reste à savoir si la hiérarchie sera respectée, car dans ce genre de rencontre au sommet, l’expérience peut jouer un rôle prépondérant. L’entraîneur pourrait donc s’appuyer sur des joueurs comme Motta, Alves ou encore Diarra.

Mais si sans surprise on devrait retrouver SilvaMarquinhos, Rabiot, Verrati et le trio Neymar, Cavani, Mbappé. Pour le reste, il y a quelques incertitudes, ce sera le choix de l’entraîneur en fonction de la tactique mise en place.

Face au Real Madrid de ZidaneEmery devra proposer l’équipe la plus compétitive pour rivaliser avec une équipe qui bien sûr veut conserver son trophée. Le rendez-vous approche pour ce qui aurait pu être une finale de la Ligue des champions, mais avant il y aura dès mardi un 8ème de finale de coupe de France à Sochaux. Ce sera le 11ème match depuis la reprise.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le trafic auto reporté des voies sur berges évaporé

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés