• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Roland-Garros : Nadal en embuscade, stade en mutation... A quoi s'attendre pour cette édition 2018

Une balle de tennis siglée "Roland-Garros". / © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/Newscom/MaxPPP
Une balle de tennis siglée "Roland-Garros". / © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/Newscom/MaxPPP

L'édition 2018 des Internationaux de tennis débute dimanche, au stade Roland-Garros, à Paris. Courts de tennis en mutation, Rafael Nadal en quête d'un onzième titre... Ce qu'il faut attendre de cette 117ème édition du tournoi.

Par France 3 Paris IDF/ET

La Porte d'Auteuil redevient ce dimanche, le centre du monde de la planète tennis. Après une semaine de qualifications, le tournoi de Roland-Garros ouvre ses portes avec les premiers matchs du tableau principal. C'est le début de 15 jours de tennis dans un écrin en mutation.

Un stade en mutation

Pour cette édition 2018, le stade Roland-Garros a commencé à faire peau neuve, avec de nouveaux terrains de tennis (les courts numéro 7 et 9, au pied du village) et un "show court", construit sur l'emprise du Fonds des Princes. Dans les allées du stade de la Porte d'Auteuil, les visiteurs découvriront également le nouveau village, qui a désormais pris place entre le Central et le court Suzanne-Lenglen.

De l'autre côté de l'avenue Gordon-Bennett, le jardin des Serres d'Auteuil, notamment ses bâtiments en pierres de meulière, devait servir de décor pour le tirage au sort, jeudi. Sur cette même emprise du jardin botanique, le futur court semi-enterré Simonne-Mathieu, qui a fait l'objet d'une longue bataille judiciaire, n'est toujours pas achevé. Il sera ouvert au public lors de l'édition 2019 du tournoi.

Nadal, vers un 11ème trophée... Sans Federer

Côté sportif, cette 117ème édition des Internationaux de Roland-Garros pourrait être celle d'un onzième sacre pour Rafael Nadal. Le Majorquin se présente cette saison avec la même gourmandise qu'en 2005, année de son premier trophée ! 

Il ne sera de toute façon pas menacé par Roger Federer. Le Suisse, qui garde Wimbledon en ligne de mire, a fait l'impasse sur le tournoi sur terre battue pour la deuxième année consécutive. Sur le tableau masculin, Nadal sera donc certainement l'attraction de cette édition 2018.
Du côté des femmes, Serena Williams et Maria Sharapova vont tenter de faire leur retour. Mais l'épreuve féminine semble plus ouverte que jamais. Alors suspense de ce côté-là...

Des espoirs chez les Français ?

Que faut-il attendre des Français pour cette édition 2018 de Roland-Garros ? Jo-Wilfried Tsonga, blessé, manque à l'appel. Une première depuis 2008. Richard Gasquet sera, lui, de la partie et pourrait croiser le chemin de Rafael Nadal, lors du troisième tour. Lucas Pouille et Gaël Monfils aussi ont répondu présent.
Et des espoirs, le tennis français n'en manque pas : le Parisien Corentin Moutet, 19 ans, 143ème mondial jouera son premier Roland-Garros sur invitation ; Elliot Benchetrit (19 ans, 302ème) ; Calvin Hemery (23 ans, 127ème) ; Grégoire Barrère (24 ans, 196ème) ; ou encore Chloé Paquet (23 ans, 255ème) participent aussi cette année.

A lire aussi

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus