• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

SERIE. La science de la vie au jardin du Collège Pierre Mendès France

Chloé Lesurque, ses élèves et un des membres de l'association Veni Verdi font classe au jardin. / © France 3 Paris Île-de-France
Chloé Lesurque, ses élèves et un des membres de l'association Veni Verdi font classe au jardin. / © France 3 Paris Île-de-France

Cette semaine, la rédaction de France 3 Paris Île-de-France explore les tendances dans les jardins de la région. Aujourd'hui, direction le collège Pierre Mendès France, où le jardin est devenu un support pédagogique à part entière.

Par France 3 Paris Île-de-France / ML

"On commence à voir un petit fruit, si vous regardez bien votre schéma..." Au programme de ce cours de SVT des sixièmes du collège Pierre Mendès France (XXeme arrondissement), la pollinisation, la fécondation, la germination... Mais plutôt qu'examiner des coupes le nez dans un livre, c'est en flairant des fleurs que les élèves de Chloé Lesurque apprennent les principes de reproduction des végétaux.

Depuis trois ans, cet établissement a transformé sa cour pour abriter l'une des plus grandes fermes urbaines de Paris - 4500 m2 - en collaboration avec l'association Veni Verdi. Cette initiative a permis de renouveler profondément l'enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) en revenant à la tradition de la leçon de choses. 

"Je comprends mieux"


Après un temps dans leur salle de cours, le passage par le jardin permet aux élèves de basculer de la théorie à la pratique. "Ils sont beaucoup plus actifs qu'en classe", note Chloé Lesurque, qui remarque aussi que la mémorisation est plus aisée face au concret.  "En voyant comment c'est, je comprends mieux", confirme un garçon. 

Observer, toucher, décomposer : ces méthodes renouvelées font l'unanimité du côté des élèves comme des enseignants. C'est aussi un moyen de réintéresser des adolescents dégoûtés du système scolaire. "Ca permet à ces élèves d'avoir un autre rapport à l'école", soutient Nathalie Couégnas, principale adjointe du collège. 

Un quart des élèves de l'établissement de Zone d'Education Prioritaire (ZEP) ont dans leurs cours une activité en rapport avec le jardin. 


► VIDEO. Deuxième épisode de notre série sur le jardin au collège Pierre Mendès France, à Paris
SERIE. La science de la vie au jardin du Collège Pierre Mendès France

 

A lire aussi

Sur le même sujet

À Poissy, les habitants disent non au maintien de la prison en centre-ville

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer