Lycéen poignardé à Chelles : un jeune suspect mis en examen et écroué

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset avec AFP

Un homme de 19 ans a été mis en examen pour "tentative de meurtre" puis écroué ce mercredi. Il était soupçonné d'avoir blessé à coups de couteau un lycéen de 16 ans dans l'enceinte d'un établissement scolaire à Chelles, en Seine-et-Marne en avril dernier.

Un jeune homme de 19 ans a été mis en examen pour "tentative de meurtre", puis écroué a appris ce mercredi l'AFP auprès de la procureure de Meaux. L'homme était soupçonné d'avoir blessé à coups de couteau un lycéen de 16 ans dans un établissement scolaire à Chelles en Seine-et-Marne, le 22 avril dernier.

Présenté à une juge d'instruction mardi soir, il a également été mis en examen pour "intrusion dans un établissement scolaire" et "violences aggravées", ayant aussi blessé un membre du personnel de l'établissement qui tentait de s'interposer, a précisé Laureline Peyrefitte, la procureure de la République. Il a été placé en détention provisoire, a-t-elle ajouté.

Plusieurs coups de poings et de couteau

 À la veille des vacances scolaires, un élève scolarisé au lycée professionnel Louis-Lumière de cette ville de banlieue parisienne avait reçu des coups de poings puis de couteau, "au niveau du dos et du flanc", selon les éléments du parquet. Les faits étaient survenus dans les étages du bâtiment lors de la pause du matin, selon le ministère public. Ses jours étaient en danger quand les secours sont intervenus vers 10H30.

La victime avait été rapidement transférée à l'hôpital et subi une opération chirurgicale, permettant de stabiliser son état. L'auteur présumé est extérieur à l'établissement. Il a été interpellé jeudi à Noisiel, une ville voisine, dans le cadre d'une toute autre affaire.

Le jeune homme, qui compte plusieurs mentions à son casier judiciaire, a été arrêté au volant d'un véhicule volé, dans le cadre d'une enquête en flagrance du parquet pour recel de vol de véhicule. Entendu en garde à vue pour ces faits, il a été écroué dans l'attente de sa comparution immédiate mercredi.

Parallèlement, les investigations menées par une juge d'instruction concernant l'agression de Chelles l'ont conduit à être extrait de sa cellule et de nouveau auditionné lundi, cette fois sur ce dossier dans lequel il est désormais poursuivi.