Cet article date de plus de 4 ans

Ma thèse en 180 secondes : suivez la finale de l'université Paris-Est en direct !

Pour la troisième fois, l'université Paris-Est participe au concours "Ma thèse en 180 secondes". Le principe : permettre à des chercheurs de présenter leur sujet de thèse au public. Avec comme défi d'être le plus concis possible...
© Ma thèse en 180 secondes
Trois minutes pour convaincre, et être le plus concis possible. C'est tout l'enjeu du concours "Ma thèse en 180 secondes". Pour la troisième fois consécutive, l'université Paris-Est participe à l'aventure, avec pas moins de 11 doctorants ou jeunes docteurs qui participent à cette finale locale.
Le concours, organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d'université, vise à mieux faire connaître le monde de la recherche du grand public. En Île-de-France, huit regroupements universitaires participent à la compétition. Une fois désignés, les vainqueurs de ces étapes locales participeront à la demi-finale, puis à la finale, les 13 et 14 juin prochains.

11 finalistes

Marie BLONDEL (MIL - UPEC) : « La proportionnalité en droit des sûretés »
Pascale Michèle MAPOUATA (MIL - UPEC) : «  Le rôle de l'État dans la gestion des terres et de l'environnement »
Blandine FENEUIL (NAVIER - ENPC/Ifsttar/CNRS) : «  Mousses de ciment modèles »
Marie GOAVEC (NAVIER - ENPC/Ifsttar/CNRS) : « Séchage des matériaux de chaussée traités à l’émulsion de bitume »
Paul LAFAYE (ICMPE - UPEC/CNRS) : « Développement d’outils de modélisation thermodynamiques pour la prédiction de l’état métallurgique d’alliages à base zirconium »
Athmane BAKHTA (CERMICS - ENPC) : « Modèles mathématiques et simulation numérique de matériaux photovoltaïques »
Megdouda BENAMARA (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM) : « Traçabilité RFID à l’aide de petites antennes : application au cas des instruments chirurgicaux. Etude et validation d’une solution prototype »
Maurício CARDOSO (ESYCOM - ESIEE Paris/UPEM) : « Modélisation de la propagation des ondes électromagnétiques près du sol : applications aux réseaux sans fil »
Anne-Sarah BRIAND (GRETTIA - Ifsttar) : «  Etude de données billettiques pour l'analyse de mobilité »
Florence PETIET (GRETTIA - Ifsttar) : «  Intégration de variables d’état continues à un modèle graphique probabiliste markovien pour le développement de modèles de maintenance »
Maxime REDONDIN (GRETTIA - Ifsttar) : « Approche performantielle de la maintenance des infrastructures routières »
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ma thèse en 180 secondes éducation société université