REPLAY. Covid-19 : faut-il à nouveau rendre obligatoire le masque ? À suivre dans votre 19/20 de France 3 Paris Île-de-France.

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Elodie Berger .

La question revient à chaque nouvelle vague de Covid. Faut-il à nouveau rendre obligatoire le masque ? À suivre aussi dans votre 19/20 de France 3 Paris Île-de-France, des communes qui se regroupent pour acheter leur électricité au prix le plus bas, ou encore le boom des jouets d’occasion.

Faut-il à nouveau rendre obligatoire le masque ? Pour une douzaine d'associations de malades, la réponse est oui dans les lieux clos : transports, commerces notamment. Pour l'instant, le gouvernement préfère en appeler à la responsabilité de chacun.

Achat d’énergie en groupe

Surveiller en permanence les cours de l'énergie. Impossible pour les élus de petites communes. En Seine-et-Marne, plusieurs centaines de villes, villages, offices HLM se sont donc regroupés. Un syndicat intercommunal recherche les meilleurs tarifs. Pas évident dans le contexte actuel.

Boom des jouets d’occasion

Comment gâter les enfants à Noël sans dépenser trop ? Peut-être avec des jouets d'occasion. C'est clairement une tendance en ce moment. Brocantes, bourses aux jouets, associations, et même grandes enseignes proposent des articles de seconde main.

Manifestation centre équestre

L'inquiétude du monde équestre. Elle s'est exprimée aux Invalides à la mi-journée. Les gérants de clubs d'équitation demandent une TVA à 5,5 % pour tous les postes de dépense. La filière serait en danger selon eux.

Réhabilitation maison de Gérard Philipe

On fête cette année le centenaire de la naissance de Gérard Philipe. C'était en décembre 1922. Au sommet de sa gloire, l'acteur disparu prématurément avait acquis une maison au bord de l'Oise. Restée inoccupée depuis, elle va être réhabilitée par la commune de Cergy.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité