Voiture-bélier à Sept-Sorts : le conducteur est pénalement responsable d'après la procureure

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris Île-de-France / ML avec AFP
Les habitants de ce village de Seine-et-Marne ont déposé mardi des bouquets pour rendre hommage aux victimes.
Les habitants de ce village de Seine-et-Marne ont déposé mardi des bouquets pour rendre hommage aux victimes. © France 3 Paris Île-de-France

L'homme qui a foncé lundi soir sur les clients d'une pizzeria à Sept-Sorts, en Seine-et-Marne, devra en répondre devant la justice. Décrit comme dépressif et mentalement fragile, il a été déclaré pénalement responsable par la procureure de Meaux.

Il ne souffrait pas d'abolition ou d'altération du discernement. Telles sont les conclusions de la justice à l'issue du premier examen psychiatique effectué sur l'homme qui, à bord d'une voiture, a foncé sur les clients d'une pizzeria à Sept-Sorts (Seine-et-Marne) lundi soir. Douze personnes ont été blessées et une fille de d'une douzaine d'années a été tuée.

L'acte est volontaire "sans aucun doute possible" selon le procureur adjoint Eric Valroger, mais l'état psychiatrique du conducteur pose question. Consommateur de stupéfiants d'après ses dires, il aurait avalé une grande quantité de médicaments ce soir-là. Toutefois, les conclusions de l'examen impliquent que "sa responsabilité pénale est engagée", a souligné mercredi Dominique Laurens, la procureure de Meaux, à l'AFP. 

L'homme, prénommé David, sera présenté à un juge d'instruction mercredi en fin d'après-midi, en vue d'une mise en examen pour meurtre aggravé en raison de l'âge de ses victimes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.