Course-poursuite au Blanc-Mesnil : deux enquêtes ouvertes après le tir du policier sur son agresseur

Le fuyard comme l'homme visé par le tir sont pour l'instant introuvables. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Le fuyard comme l'homme visé par le tir sont pour l'instant introuvables. / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) après une course-poursuite impliquant un policier et un homme potentiellement blessé par balle. Les faits se sont produits mardi 14 janvier au soir entre Drancy et le Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis).

Par MT

Il est 20h10 lorsqu'une équipe de police tente de contrôler un homme à scooter à Drancy. Ce dernier a commis plusieurs infractions, mais refuse le contrôle et essaie de s'échapper, relate Le Parisien.

Une course-poursuite démarre et le fuyard arrive jusqu'à la cité Lescot au Blanc-Mesnil. Les ayant perdu, l'équipe composée de deux motards se sépare pour le retrouver. L'un d'eux percute alors l'homme recherché. Le policier, à terre, est ensuite violemment frappé par un homme ayant assisté à la scène. Il sort son arme et tire en direction de son agresseur, rapporte le même média.

Selon Loïc Travers, responsable francilien du syndicat de police Alliance, "les procédures techniques ont bien été respectés en pareil cas" et affirme que le policier, légèrement blessé, n'a pas porté plainte pour le moment.

Selon le site Actu17, cette vidéo a été tournée lors de l'agression au Blanc-Mesnil. 

Deux enquêtes ouvertes

Des circonstances encore très floues que la justice devra éclaircir. Le parquet de Bobigny a ainsi ouvert deux enquêtes. Une première "confiée à la sûreté territoriale pour tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique (PDAP) et une autre à l'IGPN à la demande du parquet pour violence par PDAP".

Le fuyard comme l'homme visé par le tir sont pour l'instant introuvables. Difficile également de dire si l'homme a été blessé par le tir.

Le parquet précise que "personne n'a été interpellé pour l'heure".
 

Sur le même sujet

Les + Lus