• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Journées nationales de l'archéologie : l'exceptionnelle nécropole du haut Moyen Âge de Noisy-le-Grand

Un cimetière mérovingien et carolingien qui pourrait contenir de 3.000 à 5.000 tombes. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Un cimetière mérovingien et carolingien qui pourrait contenir de 3.000 à 5.000 tombes. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

À Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), une nécropole du haut Moyen Âge se trouve aux pieds d'immeubles. Un cimetière mérovingien et carolingien qui pourrait contenir de 3.000 à 5.000 tombes. Il est possible de le visiter jusqu'à dimanche en fin d'après-midi.

Par MT

Le site est rare par son ampleur. Sa surface est estimée à 1.200 m² et pourrait contenir 3 à 5.000 tombes, selon les informations du Monde. Une première campagne de fouilles a été effectuée en 2007-2008, puis une deuxième dix ans plus tard, en 2017. Mais celle qui a débuté le 3 juin dernier sur une parcelle de 300 m² est inédite : elle associe les habitants du quartier qui peuvent voir les squelettes de leurs fenêtres.
Journées nationales de l'archéologie : l'exceptionnelle nécropole du haut Moyen Âge de Noisy-le-Grand
Intervenants : Cyril Le Forestier, archéo-anthropologue INRAP; Caroline Marhuenda, bénévole INRAP; André, riverain - France 3 Paris - Île-de-France - Farid Benbekaï, Philippe Aliès et William Sabas
Comment expliquer la présence d'une telle nécropole à cet endroit (entre les rues du Docteur Sureau, Pierre-Brossolette et des Mastraits) ? Un indice est donné par Grégoire de Tours qui "indique dans son Histoire des Francs qu’il existait une 'villa royale' à Noisy-le-Grand" à la fin du VIe siècle, raconte le site de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), organisme chargé de faire les fouilles.

Le lieu aurait été utilisé jusqu'au XIe siècle, aux époques mérovingiennes puis carolingiennes. Le résultat de ces campagnes de fouille fera sans doute l'objet d'une publication et d'une exposition dans un musée de la région. En attendant, il est possible de visiter (gratuitement) une partie de la nécropole jusqu'à 17 heures.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gastronogeek, le cuisinier de l'imaginaire

Les + Lus