Loto du patrimoine : l'église Saint-Louis de Villemomble en Seine-saint-Denis sélectionnée

Publié le
Écrit par Emmanuèle Bailly .

L'église Saint-Louis de Villemomble située en Seine-Saint-Denis fait partie des 18 sites exceptionnels du Loto du patrimoine. Le clocher de l'église édifiée au début du XIXe, pourra être restauré.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Pour sa cinquième édition, la Fondation du patrimoine a choisi 18 sites à restaurer à travers toute la France. Il y a des châteaux, des églises, un cinéma, théâtre à l'italienne. En Île-de-France, l'église Saint-Louis de Villemomble a été sélectionnée.

De la fonte et du fer  

L’église Saint-Louis a été construite en plusieurs étapes. Elle démarre en 1901, mais sa construction reste inachevée faute de moyens financiers. Elle sera finalement achevée en 1958. L’édifice est un bel exemple d’architecture industrielle adaptée à l’architecture sacrée. En effet, l’architecte Georges Dumont emploie les matériaux nouveaux du début du XXe siècle comme la fonte et le fer, qu’il dissimule à l’extérieur sous un manteau de meulière, percé de nombreuses baies vitrées. L’ensemble donne une très grande clarté et légèreté à l’église, construite sur le plan des églises romaines.  

L'inventeur de la taille directe du béton en prise

L'église est dotée d'un clocher remarquable pour l'époque et se distingue aussi par ses sculptures monumentales par taille directe du béton.  Le clocher est bâti en ossature béton en 1926 par l’architecte Paul Tournon et le sculpteur Charles Sarrabezolles dit "Carlo", connu pour être l’inventeur de la technique de sculpture par taille directe du béton en prise. A Villemomble, c'est sur les statues du campanile qu'il mettra en pratique cette technique. 

 

L'artiste pour travailler n'utilise pas de moule, la sculpture se fait directement sur du ciment décoffré et pendant qu’il se durcit : il faut donc tailler des œuvres monumentales sans référence à une maquette et rapidement avant que le ciment soit sec.  

Cette technique de sculpture par taille directe du béton en prise, lui permet ainsi de réaliser d’importants ensembles de statues colossales – 28 figures – intimement liées à la structure architecturale.  

Le chantier devrait durer 5 mois

Il s’agit pour la municipalité de réhabiliter un édifice majeur du patrimoine de la commune. Ce monument a été inscrit au titre des monuments historiques en 1996 (hormis sa chapelle Saint-Genest construite en 1985). La commune souhaiterait également obtenir le classement du clocher. Le principal problème qui affecte l’édifice est l’état des bétons du clocher, qui éclatent. Pour sécuriser le périmètre, la mairie a fait installer un filet de protection et des sangles de maintien autour de ce campanile.      

Les travaux débuteront avec la restauration du clocher, le traitement des bétons, la vérification et réfection à neuf des chéneaux et gouttières, restauration des souches de cheminée défaillantes côté chœur, mise en lumière du clocher.

La dotation dévoilée en septembre

"Pour effectuer cette sélection de 18 sites, on essaye de montrer la diversité du patrimoine en péril", rappelle Stéphane Bern en charge de la Mission patrimoine.

"Notre travail consiste à tenir un équilibre entre les monuments qui sont protégés donc classés ou inscrits et ceux qui ne le sont pas", poursuit l'animateur. "On fait aussi en sorte que les différents types de patrimoine soient représentés, on choisit des monuments anciens mais aussi des ouvrages qui appartiennent au patrimoine du XXe siècle", précise Stéphane Bern.

Le montant de la dotation sera dévoilée en septembre à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.

Depuis la première édition en 2018, la Mission patrimoine a aidé 645 sites pour leurs travaux de restauration, dont 90 projets emblématiques du patrimoine régional et 555 sites départementaux. L'édition 2021 du Loto avait battu un record en collectant plus de 28 millions d'euros. Depuis son lancement, ce Loto a apporté 100 millions d'euros à la Mission.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité