Municipales : le PS retire son soutien au maire sortant de Clichy-sous-Bois, adoubé par LREM depuis juin

Le maire sortant de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Olivier Klein, déjà adoubé par le parti présidentiel, n’a plus le soutien du Parti socialiste, mouvement dont il est pourtant toujours membre.
Olivier Klein, maire sortant de Clichy-sous-Bois et candidat à sa réélection, à proximité du parc de la Dhuys.
Olivier Klein, maire sortant de Clichy-sous-Bois et candidat à sa réélection, à proximité du parc de la Dhuys. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
La décision a été prise lors d'un bureau national du PS mardi : le mouvement retire son soutien à Olivier Klein, maire sortant de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et candidat à sa réélection aux municipales de mars. L’annonce intervient après le dépôt de la liste du maire socialiste où figure le député LREM de la circonscription, Stéphane Testé, selon le patron de la fédération du département, Mathieu Monot. La situation faisait grincer les dents de nombreux socialistes. Aux yeux de Mathieu Monot, "une ligne rouge a été franchie". "Comment peut-on se dire de gauche et mettre sur sa liste un parlementaire qui a voté toutes les réformes régressives de ce gouvernement ?", défend le responsable local. A travers cette décision, le PS "fait preuve de clarté et de cohérence", d’après lui.

Olivier Klein déjà soutenu depuis juin par LREM pour les municipales

La fédération de Seine-Saint-Denis réclamait depuis plusieurs mois aux dirigeants du PS de retirer leur soutien au maire de Clichy-sous-Bois, qui avait aussi reçu en juin l'appui du parti présidentiel pour les municipales. "Ca me déçoit, mais je sais où je suis. Ma liste est de gauche, ouverte, tournée vers les Clichois", a réagi de son côté Olivier Klein, soulignant que sur sa liste figurent des militants PS, communistes et écologistes. Le député LREM Stéphane Testé est "sortant, je n'ai pas été le débaucher", poursuit-il, rappelant que ce dernier est élu dans la majorité municipale socialiste depuis 1995. "C'est lui qui adhère à mon projet, ce n'est pas moi qui adhère au projet du gouvernement". Maire PS de cette ville emblématique de banlieue parisienne depuis 2011, Olivier Klein a été nommé président de l'ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine) par le gouvernement en 2017.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections parti socialiste clichy-sous-bois