• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Une “semaine du chat noir” pour lutter contre les superstitions

Une semaine du chat noir pour lutter contre les superstitions
Selon une étude britannique, 70 % des chats abandonnés dans les refuges seraient de couleur noire. Ces matous sont à l'honneur de la "Semaine du chat noir", une initiative lancée par une web-TV francilienne, pour redorer le blason de ces chats malaimés.

Selon une étude britannique, 70 % des chats abandonnés dans les refuges seraient de couleur noire. Ces matous sont à l'honneur de la "semaine du chat noir", une initiative lancée par une web-TV francilienne, pour redorer le blason de ces chats malaimés.

Par France 3 Paris IDF

Mignones ou drôles... Les vidéos de chats pullulent sur internet. Ce sont même les plus regardées au monde. Mais si certains félins ont la cote, d'autres sont moins populaires. 

Selon une récente enquête britannique, de la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals, 70 % des chats abandonnés dans les refuges seraient de couleur noire. La faute notamment à leur pelage, synonyme de malédiction, selon Liéna, l'une des animatrices du site TVcats.com, une web-TV spécialisée dans les chats.

Une créature "de Satan"

Pour redorer l'image des chats noirs, Liéna, monteuse, et sa collègue, ont décidé d'instaurer une "semaine du chat noir". A l'aide de vidéos, elles dénoncent superstitions et autres croyances qui feraient de cet animal une créature de Satan.
Mao, un chat noir, et sa maîtresse. / © France 3 Paris IDF/L. Simondet
Mao, un chat noir, et sa maîtresse. / © France 3 Paris IDF/L. Simondet
Mais si, par le passé, ces félins couleur nuit ont été maltraités pour leur supposé lien avec la sorcellerie, les raisons de leur persécution ont aujourd'hui changé. 

Sur le même sujet

piquet de grève Alfortville

Les + Lus