• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Après avoir sauvé deux enfants dans un incendie, un sans-papiers tunisien menacé d'expulsion

Aymen, sans-papiers tunisien, a sauvé deux enfants d'un incendie en 2015. / © France 3 Paris IDF
Aymen, sans-papiers tunisien, a sauvé deux enfants d'un incendie en 2015. / © France 3 Paris IDF

Aujourd’hui sous la menace d'une expulsion, il avait sauvé en 2015 deux enfants des flammes à Fosses dans le Val-d'Oise.

Par Pierre De Baudouin

Contrairement à Mamoudou Gassama, l'acte héroïque d’Aymen n’avait pas été filmé par une armée de téléphones, et il n’avait pas non plus été reçu par le président de la République. Il y a deux ans, ce sans-papiers tunisien avait pourtant porté secours à deux enfants en bas âge qui étaient confinés dans une pièce de leur appartement en flammes à Fosses dans le Val-d'Oise, avec l’aide de deux amis, et après avoir entendu les appels à l'aide de leur mère.

Parti en toute discrétion des lieux, Aymen avait finalement été distingué lors d'une cérémonie organisée quelques semaines plus tard par le maire Pierre Barros, avec la médaille de la ville.

Obligation de quitter le territoire français

Aujourd’hui, bien après le sauvetage, cet homme âgé de 25 ans vit sous la menace d'une expulsion. Et ce, cinq ans après son arrivée en France avec un diplôme d'informatique en poche, selon nos confrères du Parisien.

L’année dernière, il avait écrit à la sous-préfecture de Sarcelles pour appuyer sa demande d'un titre de séjour, rappelant le courage dont il avait fait preuve. Et même si la préfecture lui avait alors répondu qu'il pouvait demander son admission au séjour pour motif exceptionnel, en raison du service rendu à la collectivité, il a finalement reçu une obligation de quitter le territoire français en janvier dernier.

Si son avocate a déposé un recours devant le tribunal administratif, suspendant ainsi la procédure, la préfecture s'est dite prête à réexaminer aujourd’hui le dossier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus