Argenteuil : des explosifs au domicile de l'homme interpellé

La police a conduit des perquisitions à Argenteuil, où des explosifs ont été découverts, après l'interpellation d'un homme suspecté d'être impliqué dans un projet d'attentat en France, qui semble néanmoins sans lien avec les attaques qui ont frappé Bruxelles et Paris.

C'est la DGSI, la Direction Générale de la Sécurité Intérieure qui a mené cette interpellation qualifiée d'importante et dont le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve a indiqué dès jeudi soir, qu'elle "a permis de mettre en échec un projet d'attentat en France, conduit de manière avancée".

Une petite quantité d'explosifs, dont la nature n'a pas été précisée, a été retrouvée au domicile de l'homme interpellé. L'opération de perquisition, après intervention du déminage, se poursuit ce vendredi matin 25 mars.

L'homme interpellé, de nationalité française, est "suspecté d'être impliqué à haut niveau dans ce projet d'attentat. Il évoluait au sein d'un réseau terroriste qui projetait de frapper la France", a expliqué le ministre de l'Intérieur.

Il avait été condamné en son absence en Belgique avec Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attaques du 13 novembre, dans une
affaire d'acheminement de jihadistes vers la Syrie.

L'homme doit être conduit dans les locaux de la DGSI à Levallois-Perret pour y être entendu en garde à vue. Le ministre ne s'est pas étendu sur ce projet d'attaque mais il a précisé qu'"à ce stade, aucun élément tangible ne relie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles".


L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité