Beaumont-sur-Oise : la contre-autopsie d'Adama Traoré n'a trouvé aucune trace de violence

La nouvelle autopsie effectuée mardi sur le corps d'Adama Traoré, mort le 19 juillet lors de son interpellation dans le Val-d'Oise, n'a mis en
évidence "aucune trace de violences" annonce le procureur de la République de Pontoise.

"La nouvelle expertise ne fait état d'aucune trace de violences susceptible d'expliquer le décès du jeune homme de 24 ans", qui a entraîné plusieurs nuits de violences à Beaumont-sur-Oise et dans les communes voisines, a précisé le procureur de la République de Pontoise, Yves Jannier.

La justice avait accédé, mardi 26 juillet, à la demande de contre-expertise déposée par la famille d'Adama Traoré, qui accuse les gendarmes qui ont procédé à son interpellation de "bavure". L'avocat de la famille, Frédéric Zajac, avait dit avoir demandé cette contre-expertise "non pour contester la première autopsie, mais pour qu'on sache tout, qu'on arrête les fantasmes de part et d'autre".

L'avocat de la famille, Frédéric Zajac, avait dit avoir demandé cette contre-expertise "non pour contester la première autopsie, mais pour qu'on sache tout, qu'on arrête les fantasmes de part et d'autre".
Selon le procureur, "l'explication de la cause du décès ne pourra être apportée qu'avec l'ensemble des analyses (bactériologie, toxicologie, anatomopathologie)", dont les résultats sont attendus "dans le courant du mois d'août".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité